Qui sera le successeur de Van Nistelrooy à Malaga?

Malaga, 4e du dernier championnat d’Espagne, veut se faire ogre en Europe. Pour mener à bien cette mutation, elle s’est mise à la recherche d’un nouveau numéro 9, après la fin de carrière du néerlandais Ruud Van Nistelrooy.

Lisandro Lopez

Malaga a une petite annonce à passer : recherche attaquant de classe mondiale désespérément ! Et dans le même créneau, la petite formation andalouse, qui disputera le tour de barrages de la Ligue des Champions en août, devra jouer avec la concurrence, notamment de celle du Paris Saint-Germain. Mais les Boquerones, qui n’ont autre que le cheikh Abdullah Bin Nasser Al-Thani comme puissant propriétaire, multiplient les pistes en ce début de mercato. Revue d’effectif.

Klaas-Ian Huntelaar.

L’hériter légitime. Sorti prématurément de l’Euro avec la sélection des Pays-Bas, Klaas-Ian Huntelaar pourrait repartir, à bientôt 29 ans [il les aura le 12 août prochain, ndlr.] sur de nouvelles bases. L’international néerlandais (56 capes) jouit pourtant d’un statut on ne peut plus enviable : celui de meilleur buteur du dernier championnat d’Allemagne avec la bagatelle de 29 buts inscrits en 32 matches sous le maillot de Schalke 04. Grâce notamment à ce ratio impressionnant, la formation de Gelsenkirchen est assurée de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine. Avec Huntelaar? Probablement vu que les dirigeants de Schalke ont déjà enregistré le départ de Raul. Néanmoins, les clubs intéressés par Huntelaar devront proposer, au minimum, une offre de 25 millions d’euros pour s’attacher ses services. Soit près du double de ce qu’avait dépensé Schalke pour lui faire quitter le Milan AC à l’été 2010.

Dimitar Berbatov.

Une belle aubaine. Que vaut Dimitar Berbatov? A 31 ans, l’attaquant bulgare n’a plus la côte du côté de Manchester United qui pourrait le laisser libre de tout engagement dans les jours à venir. Apparu à 12 reprises la saison dernière en Premier League pour 7 buts marqués, le nom de l’ancien avant-centre du Bayer Leverkusen est régulièrement associé à celui du Paris-SG et de formations allemandes. Malaga est le dernier postulant en date pour l’athlétique attaquant bulgare (1,88, 80 kg). L’économie de son transfert pourrait permettre aux Malagais d’attirer le milieu de terrain du Milan AC, Robinho.

Edin Dzeko.

A la recherche d’un second souffle. Avec 5 ans de moins, l’avant-centre Edin Dzeko, 26 ans, a une trajectoire assez similaire à celle de Dimitar Berbatov. Arrivé à l’été 2010 du côté de Manchester City en provenance de Wolfsburg (pour un peu plus de 27 millions d’euros), le puissant bosnien (1,92m, 84 kg) n’a jamais réussi à s’imposer dans l’armada offensive des Citizens, composée des Agüero, Tévez ou encore Balotelli. Auteur de 14 buts en 30 apparitions en Premier League la saison dernière, nul doute que Dzeko va être en demande de temps de jeu cet été. Et son manager dans le Nord de l’Angleterre, Roberto Mancini, ne serait pas opposé à son départ. Toutes les cartes sont donc entre les mains de Malaga sur le dossier Dzeko, qui est également suivi par le Bayern Munich.

Emmanuel Adebayor.

Dzeko bis. A l’instar de son partenaire Edin Dzeko, Emmanuel Adebayor ne devrait pas perdre son temps la saison prochaine du côté de l’Etihad Stadium. Prêté lors du dernier exercice 2011-2012 à Tottenham, le Togolais a démontré qu’il n’avait rien perdu de sa superbe (17 buts inscrits en 33 matches de Premier League). A 28 ans, l’ancien madrilène pourrait signer son grand retour en Liga, après une expérience fructueuse de 6 mois, au début de l’année 2010, du côté du Real Madrid.

Lisandro Lopez.

L’appel de la C1? Après trois saisons à l’Olympique Lyonnais, l’Argentin Lisandro Lopez, 29 ans, est devenue l’une des coqueluches du championnat de France. Pas épargné par les petits bobos, Licha a encore claqué pas moins de 16 buts sous le maillot lyonnais en 28 matches de Ligue 1. L’ancien goleador de Porto tiendrait la corde auprès des dirigeants malagais, de part son profil, rapide et technique, et son efficacité. De plus, ces derniers savent que Lisandro ne disputera pas la Ligue des Champions chère à son coeur l’année prochaine avec les Gones. Et à l’approche de la trentaine, pas sûr que Lisandro Lopez laissera passer un dernier gros contrat. Comme il n’est pas sûr non plus que son président, Jean-Michel Aulas, ne lâche son joueur, sous contrat jusqu’en juin 2014.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)