La Juventus Turin et le PSV Eindhoven regrettent Messi

Il y a quelques années, la Juventus Turin et le PSV Eindhoven avaient failli enrôler le quadruple vainqueur du Ballon d’Or, Lionel Messi. Mais aujourd’hui, et sans doute encore pour un petit moment, l’Argentin fait les beaux jours du FC Barcelone.

Lionel Messi

La Vielle Dame a raté le jeune prodige

À l’été 2005, la Juventus Turin est peut-être passée à côté du plus gros coup de sa riche histoire. À l’instar de l’OM et de Diego Maradona à la fin des années 80, la formation turinoise a manqué, de peu, de s’attacher les services d’un certain Lionel Messi rapporte, ce jeudi, le quotidien ibérique Marca. En effet, les responsables du FC Barcelone avaient convié leurs homologues italiens au traditionnel trophée Gamper. À l’issue d’une rencontre amicale, celui qui allait devenir quelques mois plus tard Ballon d’Or, Fabio Cannavaro, s’était entretenu avec son entraîneur de l’époque, Fabio Cannavaro. L’Italien, patron de la défense bianconera, aurait insisté pour que ce dernier parle à sa direction de Lionel Messi, alors âgé de 18 ans. “Ce qu’il a fait, je n’avais pas vu ça depuis Maradona avec Naples. C’est un phénomène”, aurait même déclaré Cannavaro à Capello croit savoir Marca.

Quelques jours plus tard, le futur sulfureux dirigeant de la Juve, Luciano Moggi, est venu aux renseignement auprès du directeur sportif du FC Barcelone, Txiki Begiristain [qui occupe aujourd’hui les mêmes fonctions à Manchester City, ndlr.]. Ce dernier lui aurait adressé une fin de non-recevoir concernant ce grand espoir du club. Et grand bien lui en a pris. Hasard de la vie, c’est ce même Fabio Cannavaro qui a délivré le 4e Ballon d’Or à Lionel Messi en début de semaine. Sans doute un brin amer.

Le PSV a failli refaire le coup de Ronaldo

Dans les années 1990, le PSV Eindhoven était reconnu, notamment, pour avoir ouvert les portes de son club à un certain Luis Nazario de Lima, Ronaldo. Une décennie plus tard, la formation néerlandaise a bien failli avoir une nouvelle fois le nez creux avec Lionel Messi. En effet, à en croire le président (2004-2006) de l’époque, Rob Westerhof, l’Argentin aurait pu se révéler aux yeux du grand public dans le championnat des Pays-Bas. “Cela s’est passé en 2005. Je m’entendais bien avec le président du Barça Joan Laporta. Un jour, lors d’une réunion du G14, il s’est approché de moi en me disant qu’il avait un jeune joueur plein de succès appelé Messi et qu’il voulait nous le prêter. Nous en avons discuté au sein du club et tout le monde était favorable à sa venue. Nous savions que c’était un très bon joueur, nous étions enthousiastes. Mais au moment du transfert, le staff du Barça y a mis son veto. Rijkaard [alors entraîneur du FC Barcelone, ndlr.] et son adjoint préféraient le garder près d’eux”, a reconnu l’ancien homme fort du PSV Eindhoven au site Goal. Aujourd’hui, les pépites de l’équipe coachée par Dick Advocaat se nomment Jeremain Lens et Tim Matavz.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement