La Zambie et le Nigeria trébuchent aussi !

Les deux favoris pour la qualification dans le groupe C de la CAN se sont loupés. Tenante du titre, la Zambie a été accrochée par l'Ethiophie (1-1) alors qu'elle évoluait à 11 contre 10. Le Nigeria, en infériorité numérique, a également partagé les points devant le Burkina Faso (1-1), pour un statu quo parfait entre toutes les équipes dans cette poule.

Entrée en matière ratée pour la Zambie à la CAN. Tenants du titre, les joueurs de Hervé Renard ont été accrochés par l'Ethiophie pour leur premier match dans le groupe C (1-1). Pourtant, les Chipolopolos avaient toutes les cartes en main pour faire un meilleur résultat. Mweene, leur gardien, a stoppé un penalty (25e), puis Tassew, le portier éthiopien, a été expulsé pour une charge en dehors de sa surface (35e), et Mbesuma a profité de cette supériorité numérique pour ouvrir la marque juste avant la mi-temps (45e).

Mais la Zambie a été incapable d'aggraver son avance et les Walya ont fini par égaliser grâce à Girma (65e) avant de parvenir à conserver ce très bon résultat, 21 ans après leur dernière participation à la phase finale d'une CAN. Une réelle contre-performance pour les Zambiens, pas dans les meilleures dispositions avant d'aborder dans quatre jours le choc de cette poule devant le Nigeria.

Traoré héros du Burkina Faso


Pour se rassurer, Hervé Renard pourra toujours se dire que le principal rival de son équipe n'a pas fait mieux. Les Super Eagles ont également été accrochés d'entrée par le Burkina Faso (1-1). Le Nigeria était bien parti dans son match, menant au score à la pause grâce à un but d'Emenike, superbement servi par l'ancien Sochalien Ideye d'une aile de pigeon (23e). Mais les affaires nigérianes se sont compliquées par la suite. Après une première occasion de Dagano sur le but d'Enyema, Ambrose écopait d'une deuxième avertissement et laissait ses coéquipiers à 10 contre 11 (73e).

En supériorité numérique, les Etalons burkinabè poussaient dans les dernières minutes et étaient récompensés de leurs efforts sur une action estampillée 100% Ligue 1. Sur un centre du Rennais Pitroipa, le Lorientais Traoré, remplaçant au coup d'envoi en raison d'une blessure, profitait d'une défense adverse totalement à la rue pour placer une frappe du plat du pied gauche imparable et arracher le point du match nul (90e +4) ! Un scénario à rebondissements dans un groupe où toutes les équipes sont à égalité parfaite après cette première journée.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement