Belfodil dans les petits papiers des Gunners

Auteur d’un début de saison très convaincant du côté de Parme, l’ancien attaquant de l’OL, Ishak Belfodil, 21 ans, plairait beaucoup au manager des Gunners, Arsène Wenger, assure TWM.

Ishak Belfodil


Belfodil, le nouveau crack de l’Italie

Vendu l’été dernier par l’Olympique Lyonnais à la formation italienne de Parme [pour un montant de 2,5 millions d’euros, ndlr.], Ishak Belfodil s’est très vite adapté au football italien. Agé de seulement 21 ans, l’athlétique attaquant algérien (1,91m, 86 kg) fait le bonheur de son entraîneur, Roberto Donadoni, et de ses partenaires. Ainsi, depuis son arrivée, l’ex-grand espoir rhodanien, formé à Clermont, a inscrit 7 buts en 21 matches de championnat. Une excellente première partie de saison qui n’est pas passée inaperçue au-delà des Alpes et la puissante Juventus Turin, leader de Serie A, est même venu aux informations cet hiver pour enrôler le joueur. Mais les Gialobiù pourraient bien laisser filer leur jeune prodige l’été prochain, à une grosse écurie de Premier League…

Belfodil, le nouvel atout de charme des Canonniers ?

Depuis de longues années, le manager des Gunners, Arsène Wenger, garde un oeil tout particulier sur les talents de demain. Le technicien alsacien aurait pour nouvel objectif Ishak Belfodil, en vue de la saison prochaine. Le Français s’était montré un brin déçu de n’avoir pu récupérer un élément offensif supplémentaire à l’issue du mercato hivernal, pour recoller au Big Four [Arsenal est actuellement 6e de Premier League, ndlr.] et pour faire bonne figure contre le Bayern Munich en 8es de finale de Ligue des Champions. Et pourtant, les noms les plus prestigieux ont circulé dans les travées de l’Emirates Stadium (Cavani, Falcao, Llorente, Villa…). Au final, Wenger pourrait, comme souvent, devoir anticiper l’avenir afin de ne pas se faire damner le pion par des écuries très puissantes financièrement, et très attractives sportivement, telles que Manchester United… ou la Juventus Turin. De son côté, Belfodil aura pour mission de s’illustrer en Italie et de conduire Parme, 10e de Serie A, vers les places européennes en seconde partie de saison.