Chelsea : Tuchel viré, Aubameyang peut respirer…

Le limogeage de l'entraîneur allemand Thomas Tuchel, remplacé par Graham Potter, ne bouleversera pas les plans de Chelsea à l'égard de l'attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang.

Pierre-Emerick Aubameyang, Chelsea

Recruté pour 12 millions

Mercredi dernier, au lendemain de la contre-performance en Ligue des champions sur la pelouse du Dinamo Zagreb (0-1), Chelsea décidait de mettre un terme à sa relation avec Thomas Tuchel. Une décision qui, sur le papier, n'allait sans doute pas donner le sourire à Pierre-Emerick Aubameyang. Débarqué cet été chez les Blues en provenance du FC Barcelone, contre un chèque de 12 millions d'euros, l'attaquant gabonais faisait le choix de poursuivre sa carrière avec le club de la capitale londonienne afin de retrouver l'entraîneur allemand, les deux hommes s'étant côtoyés au Borussia Dortmund pour une collaboration très fructueuse.

Muet en C1 contre le Dinamo Zagreb

Si l'ancien joueur du FC Barcelone pouvait craindre les conséquences du licenciement de l'ex-technicien du Paris Saint-Germain, les propriétaires de Chelsea se sont au contraire montrés rassurants pour la suite. D'après les informations du Telegraph, l'homme d'affaires américain Todd Boehly a discuté en personne avec le Lavallois pour lui assurer de la confiance du club et du nouvel entraîneur Graham Potter, qui a paraphé un contrat de cinq années et touchera l'un des salaires les plus importants parmi les coachs de Premier League.

En d'autres termes, tout porte à croire que son futur temps de jeu ne sera pas bouleversé par la nomination de l'ancien coach de Brighton and Hove Albion. De retour de l'autre côté de la Manche après son passage à Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang a disputé ses premières minutes sous ses nouvelles couleurs contre le Dinamo Zagreb (0-1, 1ère journée de la phase de poules de la Ligue des champions). Resté muet comme l'ensemble de ses coéquipiers, l'avant-centre de 33 ans avait laissé sa place à Armando Broja à l'heure de jeu.