Mercato - Un club majeur de Premier League dans le rouge financièrement ?

Le club de Manchester United accuse des pertes financières très importantes sur la saison 2021-2022. La dette du club a également considérablement augmenté.

Old Trafford, Manchester United

Les Red Devils ont officiellement annoncé leurs résultats financiers pour la saison passée, et ces derniers ne sont pas bons. Ratée sportivement (6e de Premier League, éliminé en 8e de Ligue des Champions), la saison de Manchester United a aussi été peu concluante d'un point de vue financier. Le club entraîné par Erik ten Hag a en effet perdu 132,2 millions d'euros la saison passée. Cette perte importante n'a pas aidé la dette du club, qui a augmenté de 22 %, en passant de 481 millions d'euros à 590,7 millions. Selon le directeur financier de Manchester United, Cliff Baty, ces chiffres s'expliquent par “l'absence d'une tournée estivale en 2021” et “les conséquences de l'affaiblissement du livre sterling”.

Pas qualifié pour la Ligue des Champions, Manchester United ne pourra pas se refaire la santé grâce à la C1 cette saison.

Manchester United pense à Kim

Alors qu'un média turc annonçait que Manchester United allait tenter d'activer prochainement la clause libératoire dans le contrat du défenseur central sud-coréen de Naples, Kim Min-jae, il n'en est rien. Du moins pour le prochain mercato. En effet, selon les informations relayées par le journaliste italien spécialisé dans le mercato, Gianluca Di Marzio, cette clause, qui existe bel et bien et s'élève à 45 millions d'euros, ne sera activable qu'à partir de l'été 2023, et pas avant.

Un temps proche du Stade rennais, le défenseur central de 25 ans a finalement rejoint le club italien de Naples cet été, en provenance de Fenerbahçe, contre 18,5 millions d'euros. Le Sud-Coréen est sous contrat avec le 1e de Serie A jusqu'en 2025, et son avenir semble déjà s'inscrire loin de son club actuel, voire de l'Italie.

En 8 rencontres avec Naples, cette saison, Kim Min-jae a marqué à deux reprises.