Barça : Araujo sort du silence et se justifie

Contraint de passer sur le billard pour une blessure à l'adducteur, le défenseur central du FC Barcelone Ronald Araujo a expliqué les raisons de sa décision. L'international uruguayen ne pourra pas disputer la Coupe du monde 2022.

Ronald Araujo, Barça

Le couperet est tombé pour Ronald Araujo. Blessé à un adducteur lors du match amical de l'Uruguay contre l'Iran (défaite 1-0), le défenseur central du FC Barcelone va se faire opérer, comme confirmé par le club de la Catalogne. Le joueur de 23 ans “subira une intervention chirurgicale mercredi afin de soigner son avulsion du tendon de l'adducteur de la cuisse droite.” La durée de son indisponibilité étant estimée à environ deux mois, l'ancien joueur de Boston River ne pourra pas tenir sa place pour la phase finale de la Coupe du monde 2022, qui se disputera au Qatar du 20 novembre au 18 décembre. Dans le groupe H, la Celeste sera opposée au Portugal, au Ghana et à la Corée du Sud.

“Revenir à 100 % le plus rapidement possible”

Apparu à sept reprises toutes compétitions confondues depuis le début de la saison 2022-2023, le natif de Rivera est sorti du silence sur sa blessure et son opération, au travers d'un message posté sur Twitter. “Je veux clarifier les raisons pour lesquelles j'ai pris ma décision, pour éviter les spéculations. J'aime mon pays et j'aime mon équipe. Après avoir consulté plusieurs professionnels, nous avons décidé que la meilleure chose était la chirurgie. Ici, il ne s'agit pas de choisir l'un ou l'autre, il s'agit de la santé et de revenir à 100 % le plus rapidement possible. Ce sont des moments très difficiles pour le staff et je voudrais profiter de l'occasion pour remercier tout le monde pour le soutien que je reçois. Avec foi et travail acharné, je ferai de mon mieux pour revenir le plus rapidement possible. Câlins et bénédictions ! Je peux tout faire avec le Christ qui me donne de la force !”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement