Luis Suarez, Uruguay

Uruguay : la déclaration lunaire de Suarez sur le Mondial au Qatar

Malgré la défaite (0-1) de l’Uruguay contre l’Iran en amical, Luis Suarez reste confiant pour la Celeste à deux mois du coup d’envoi de la Coupe du monde. Le buteur uruguayen est persuadé que son pays aura une vraie carte à jouer au Qatar. “Il faut essayer d’être champion si possible. Pourquoi pas ? Parce que nous avons des joueurs pour ça même si nous connaissons la difficulté que représente chaque match à la Coupe du monde. Ce sera toujours difficile, ce sera toujours compliqué, mais toujours avec ce rêve intact”, a lâché l’ancien buteur du Barça et de l’Atlético Madrid. Ce dernier pourrait annoncer sa carrière internationale après ce Mondial même s’il reste discret sur cette question. “Je suis très fier car j’ai la chance de participer à une quatrième Coupe du monde d’affilée. Je pense que c’est une source de fierté pour notre pays, et aussi une source de fierté pour avoir lutté et toujours essayé de performer en équipe nationale”, a-t-il poursuivi. Au Qatar, l’Uruguay sera dans le groupe du Ghana, du Portugal et de la Corée du Sud.

Luis Suarez Nacional

Nacional : Luis Suarez déjà de retour en Europe ?

L’Uruguayen Luis Suarez est retourné cet été, à 35 ans, dans son pays natal, pour jouer avec le club de Nacional, dans l’optique de disputer la Coupe du Monde au Qatar. Sous contrat jusqu’en décembre 2022, l’ancien attaquant de Liverpool et du FC Barcelone ne s’éternisera pas dans le club uruguayen, comme l’a confirmé le président du Nacional, José Fuentes, à TNT Sports Argentine : “(Luis) Suarez est en effet le meilleur buteur de l’histoire du football uruguayen (68 buts) et le Nacional lui permettra de rester en forme pour la Coupe du Monde. C’est ce que nous avons convenu et il a fait un énorme effort pour venir ici. Je dis cela pour éviter de générer des attentes de la part des fans. Suarez va partir. Nous lui avons demandé, et il a répondu la même chose qu’avant.” Luis Suarez va donc quitter le Nacional à la fin du championnat, le 30 octobre. RMC révèle que l’Uruguayen, auteur de 4 buts et 3 passes décisives en 10 rencontres avec son club, “pourrait revenir en Europe”, sans citer aucun club.

Edinson Cavani, Uruguay

Valence : le choix fort de Cavani à deux mois du Mondial

Alors qu’il vient de rejoindre Valence il y a quelques jours, Edinson Cavani (35 ans) a pris une décision importante à un peu plus de deux mois du début du Mondial 2022. Alors que la Coupe du monde au Qatar approche à grands pas, l’international uruguayen a fait le choix de renoncer aux prochaines rencontres amicales de la Celeste afin de faciliter son intégration au sein de sa nouvelle équipe. L’entraîneur à Valence, Gennaro Gattuso, a confirmé l’information ce vendredi devant les médias. Cavani pourrait faire partie du groupe retenu pour la réception du Celta Vigo ce samedi en Liga.

Luis Suarez, Rodrigo de Paul, FC Barcelone, Barça

Le nouveau club de Luis Suarez enfin dévoilé

Libre de tout engagement depuis son départ de l’Atletico Madrid, Luis Suarez s’est trouvé une nouvelle destination pour la suite de sa carrière. L’attaquant uruguayen va quitter le continent européen. Au travers d’un message écrit sur les réseaux sociaux, l’ancien sociétaire du FC Barcelone annonce avoir conclu un accord préliminaire avec le Nacional, le club de ses premiers pas professionnels avant son transfert au FC Groningue durant l’été 2006. Dans un communiqué, la formation uruguayenne basée à Montevideo a confirmé la nouvelle. La ilusión de todos. Tras el preacuerdo anunciado, @LuisSuarez9 está A UN PASO de volver a casa ⏳#SuarezEnNacional #ElClubGigante 🔵⚪️🔴 pic.twitter.com/7Nk4WBYLQu — Nacional (@Nacional) July 26, 2022

Luis Suarez, Rodrigo de Paul, FC Barcelone, Barça

Atlético Madrid : la nouvelle destination surprise de Suarez

Libre de tout contrat après deux saisons passées à l’Atlético Madrid, Luis Suarez devrait signer son grand retour en Amérique du Sud.  Seize ans après son départ pour l’Europe, l’international uruguayen serait tout proche d’un grand retour au Nacional, son premier club professionnel, selon plusieurs médias sud-américains. Alors que plusieurs clubs de standing (Fenerbahçe, Galatasaray, Besiktas, Flamengo, Corinthians, Palmeiras, Botafogo, River Plate, Estudiantes et Vélez) ont tenté leur chance dans ce dossier, c’est bien le club de Montevideo qui semble sur le point de remporter la mise.

Jorge Sampaoli, OM, Olympique de Marseille

OM : Sampaoli a déjà des propositions

Jorge Sampaoli serait ciblé par deux sélections, suite à son départ de l’OM. L’Égypte et le Pérou voudraient lui confier les rênes de leur équipe nationale. Si l’on en croit les éléments oubliés par Minuto D, Jorge Sampaoli intéresse deux fédérations, en vue d’une prochaine mission. L’Égypte et le Pérou verraient en lui le technicien idoine pour prendre en charge leur sélection. Deux clubs penseraient également à lui : le premier serait basé en Turquie, et le second au Brésil. Rien n’indique pour autant que l’ancien coach de l’OM ne s’octroie pas quelques mois de vacances, avant de répondre favorablement à l’un d’entre eux. Jorge Sampaoli a passé 66 matchs sur le banc de l’OM, pour un total de 36 succès, 16 matchs nuls et 14 défaites.

Edinson Cavani, Uruguay

Uruguay : Cavani régale en sélection

L’Uruguay a écrasé le Panama en match amical dans la nuit de samedi à dimanche à Montevideo.  Edinson Cavani a encore prouvé qu’il n’avait rien perdu de son sens du but malgré une saison délicate du côté de Manchester United. L’ancien Parisien a marqué les deux premiers buts de la Celeste (38e, 48e s.p.) avant que Nicolas de la Cruz (57e), Maximiliano Gomez (66e) et Diego Rossi (78e) n’aggravent le score. Luis Suarez, Diego Godin, José Maria Gimenez et Rodrigo Bentancourt n’ont pas participé à cette victoire de l’Uruguay face à une équipe bis du Panama.

FIFA illustration

Mondial 2022 : le verdict est tombé pour l’Equateur

Accusé par le Chili d’avoir aligné un joueur colombien dans les rangs de son équipe lors des éliminatoires du Mondial 2022, l’Équateur était clairement menacé d’une exclusion de la Coupe du monde au Qatar. Énorme soulagement pour les supporters équatoriens. La Fifa a rejeté ce vendredi la plainte déposée par la Fédération chilienne. La “Tri” pourra bel et bien disputer le prochain Mondial après avoir terminé les éliminatoires de la zone AmSud en quatrième position. “La Commission de Discipline de la Fifa s’est prononcée au sujet de la potentielle inéligibilité du joueur Byron David Castillo Segura, qui a participé à huit matchs avec la sélection de la Fédération équatorienne de football (FEF) dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2022. Après avoir analysé les dossiers soumis par toutes les parties et pris en considération l’ensemble des éléments présenté, la commission de discipline a décidé de clore la procédure initiée contre la FEF”, peut-on lire dans le communiqué de l’instance. La commission de discipline de la Fifa avait été saisie après une plainte déposée par le Chili concernant “la possible falsification des documents accordant la nationalité équatorienne” au joueur.

Nestor Lorenzo

Colombie : un nouveau sélectionneur sur le banc

La Colombie tient son nouveau sélectionneur national. Par un communiqué, la Fédération colombienne de football a annoncé la nomination de Nestor Lorenzo. Le technicien de 56 ans, déjà présent sur le banc de la sélection en qualité d’adjoint entre 2012 et 2019, a paraphé un contrat de quatre années, soit jusqu’à l’été 2026 et la Coupe du monde organisée par le Canada, les Etats-Unis et le Mexique. Pour rappel, la Colombie ne disputera pas la phase finale du Mondial au Qatar (21 novembre-18 décembre 2022). ¡Bienvenido Néstor Lorenzo a nuestra Selección! Desde la FCF deseamos que juntos cosechemos muchos éxitos. 💛💛💙❤️#VamosColombia 🇨🇴 pic.twitter.com/SxKNQxtcRO — Selección Colombia (@FCFSeleccionCol) June 2, 2022

Freddy Rincon, Colombie

Carnet : Freddy Rincon est décédé

La Fédération colombienne de football a annoncé la mort de Freddy Rincon, à l’âge de 55 ans, des suites d’un accident de la route. Avec la sélection colombienne, le milieu de terrain avait disputé 85 matchs et marqué 17 buts, participant à trois phases finales de Coupe du monde (1990, 1994, 1998). Lors du Mondial 1990, l’ex-joueur de Naples et du Real Madrid avait marqué contre l’Allemagne durant la phase de poules. À son actif également, trois présences à la Copa America (1991, 1993, 1995). FCF lamenta el fallecimiento de Freddy Rincón. 🔗 https://t.co/e4VuoQEstG pic.twitter.com/sy3lxG3VNf — FCF (@FCF_Oficial) April 14, 2022

Coupe du monde, illustration

Mondial 2022 : la France avec le Danemark, la Tunisie et un barragiste… Le tirage de la phase de poules

Le tirage au sort de la phase finale de la Coupe du monde 2022 a été effectué ce vendredi, à Doha. La France connaît ses trois adversaires de la phase de poules. Les Bleus de Didier Deschamps sont fixés. Championne du monde en titre, l’équipe de France connaît ses trois adversaires de la phase de poules de la Coupe du monde 2022, qui se disputera au Qatar du 21 novembre au 18 décembre prochains, à l’issue du tirage au sort réalisé ce vendredi à Doha. Tête de série et placée dans le chapeau 1 comme le Qatar, le Brésil, la Belgique, l’Argentine, l’Angleterre, l’Espagne et le Portugal, autant de nations impossibles à affronter au premier tour, la France hérite du groupe D avec le Danemark de Christian Eriksen et la Tunisie de Wahbi Khazri. En revanche, les partenaires de Kylian Mbappé devront attendre pour l’identité de leur troisième adversaire, qui sera le Pérou, l’Australie ou les Emirats Arabes Unis, connu en juin. Une affiche opposera l’Espagne à l’Allemagne dans un groupe E également composé du Japon et du vainqueur du barrage intercontinental entre le Costa Rica et la Nouvelle-Zélande. L’Angleterre partira avec la faveur des pronostics dans un groupe B comprenant l’Iran, les Etats-Unis et le dernier lauréat des barrages de la zone Europe. La Belgique affrontera dans le groupe F le Canada, le Maroc et la Croatie, finaliste du Mondial 2018. Pour le Brésil, ce sera le groupe G avec la Serbie, la Suisse et le Cameroun. L’Argentine de Lionel Messi croisera la Pologne

Coupe du monde, illustration

Mondial 2022 : les quatre chapeaux du tirage au sort révélés

La FIFA a dévoilé la composition des quatre chapeaux du tirage au sort de la phase finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar (21 novembre-18 décembre), effectué ce vendredi à Doha. Troisième nation au classement FIFA, la France hérite du chapeau 1 composé des autres pays qualifiés les mieux classés, hormis l’absence notoire de l’Italie. Comme le Qatar, pays organisateur, les Bleus de Didier Deschamps n’affronteront pas en phase de poules le Brésil, la Belgique, l’Argentine, l’Angleterre, l’Espagne et le Portugal. En revanche, les champions du monde 2018 peuvent tomber sur une nation forte présente dans le chapeau 2, que ce soit les Pays-Bas, l’Allemagne ou l’Uruguay. “En tant que pays hôte, le Qatar s’est vu automatiquement attribuer la place A1 du chapeau 1, dans lequel figurent également les sept qualifiés les mieux classés. Les pays entre la 8e et la 15e place composent le chapeau 2, tandis que les équipes entre le 16e et le 23e rang forment le chapeau 3. Enfin, le chapeau 4 rassemble les cinq dernières nations, en compagnie des deux lauréats des barrages intercontinentaux et du vainqueur du dernier barrage européen”, détaille la FIFA. Le chapeau 3 est notamment composé du Sénégal, dernier lauréat de la Coupe d’Afrique des Nations et tombeur en barrages de l’Egypte de Mohamed Salah. La Pologne de Robert Lewandowski sera également un adversaire coriace. Enfin, le chapeau 4 comprend le Cameroun et le Canada, de retour au Mondial 36 ans après sa dernière apparition. Trois nations ne sont pas encore connues. Dans la

Tite, Brésil

Mondial 2022 (Q) : le Brésil cartonne en Bolivie, le Pérou en barrages

Le Brésil a bouclé les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 par une large victoire en Bolivie (4-0), dans la nuit de mardi à mercredi. Sans Neymar, les joueurs de Tite ont marqué par Lucas Paqueta (24e), Richarlison (45e, 91e) et Bruno Guimaraes (66e). Avec 45 points, la Seleção termine en tête de la zone Amérique du Sud avec six longueurs d’avance sur l’Argentine. L’Albiceleste s’est contentée d’un nul en Equateur (1-1). En tête sur un but de Julian Alvarez (24e), les hommes de Lionel Scaloni ont été rejoints dans les arrêts de jeu sur une réalisation d’Enner Valencia (93e). Derrière le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay et l’Equateur, le Pérou s’impose à domicile contre le Paraguay (2-0) et accroche la cinquième place. Les Péruviens joueront leur place au Qatar dans un barrage intercontinental contre les Emirats Arabes Unis ou l’Australie. Malgré un succès au Venezuela (1-0), la Colombie (6e) est éliminée comme le Chili (7e), défait par l’Uruguay (0-2) sur des buts de Luis Suarez (79e) et Federico Valverde (90e). 📊 Así quedó la tabla de las Eliminatorias finalizada la Fecha 1️⃣8️⃣. ¡𝙀𝙢𝙤𝙘𝙞𝙤𝙣𝙖𝙣𝙩𝙚 𝙛𝙞𝙣𝙖𝙡! 🤩#EliminatoriasSudamericanas pic.twitter.com/8bMItZia4Q — CONMEBOL.com (@CONMEBOL) March 30, 2022

Lionel Messi, Argentine

Mondial 2022 (Q) : Messi et Di Maria offrent la victoire à l’Argentine

Les deux Parisiens se sont signalés, cette nuit, en aidant l’Albiceleste à se défaire du Venezuela. Ce match, comptant pour la 16e journée des qualifications pour le Mondial 2022 de la zone Am-Sud, n’avait pas d’enjeu pour l’Argentine, déjà qualifiée pour le Mondial 2022 au Qatar. L’Albiceleste, avec une équipe légèrement remaniée sur les ailes, mais avec Lionel Messi titulaire en pointe, est bien entrée dans la partie, avant d’inscrire le premier but de la rencontre à la 35e, par Nico Gonzalez (FC Barcelone). En seconde mi-temps, il aura fallu attendre l’entrée d’Angel Di Maria, à la 70e, pour voir de nouveaux buts. Le Parisien, huit minutes après son entrée en jeu, a inscrit un subtil lob, avant de servir Lionel Messi à la 81e pour le 3-0. L’Argentine est toujours 2e au classement, derrière le Brésil (1e).

Tite, Brésil

Arsenal : Tite sur le banc des Gunners ?

Sélectionneur du Brésil, Tite quittera ses fonctions au terme de la Coupe du monde 2022. Une fois conclu son parcours avec la sélection auriverde, le technicien de 60 ans aurait une piste pour la suite de sa carrière. Dixit les informations de TV Globo relayées par ESPN, Arsenal pourrait constituer un point de chute pour l’ancien manager des Corinthians. Les discussions auraient déjà débuté entre les Gunners et l’entourage du coach auriverde. Cette révélation doit néanmoins être prise avec précaution, puisque le club de la capitale londonienne accorde pour l’heure une solide confiance à Mikel Arteta, à tel point que se pose la question d’une prolongation de l’entraîneur espagnol, sous contrat jusqu’en juin 2023.