FIFA 24 Ultimate Team : le top 10 des meilleurs MOC dans EA Sports FC

Top Mercato continue de suivre l'actualité d'EA Sports FC 24 avec, dans notre dernière série d'articles, un top 10 des meilleurs joueurs pour chaque poste, pour vous aiguiller au mieux dans la jungle des milliers d'éléments de la base de données du dernier FIFA. Ce mercredi, on vous dévoile le top 10 des milieux offensifs centraux pour le mode Ultimate Team (UT) d'EAFC 24.

Il y a déjà plusieurs mois que nous traitons l'actualité du jeu phare d'EA Sports. Très tôt, nous avons évoqué les Icônes et les Héros, ainsi que les meilleures pépites du mode Ultimate Team. Désormais, dans nos derniers articles sur le jeu phare d'EA Sports, nous tentons de vous proposer les meilleurs joueurs d'UT par poste : d'abord les meilleurs gardiens, puis sont venus les meilleurs défenseurs – DGDD et DC -, avant de voir apparaître les meilleurs MDC puis la semaine passée, le top 10 des MC. Comme toujours, nous précisons que notre top 10 ne présentera pas strictement les meilleurs joueurs du point de vue de la note générale, ni les plus chers, mais un mélange des deux. Top Mercato souhaite vous proposer un top mêlant le rapport qualité-prix le plus intéressant, pour que chaque gamer, du plus riche au moins bien doté, puisse trouver son bonheur. Pour les milieux offensifs centraux, on observe une augmentation très manifeste du prix chez les meilleurs puisque, comme dans la vie réelle, plus les joueurs sont en capacité d'être décisifs, plus leur valeur augmente. Comme la semaine passée, le choix n'a pas été simple pour composer ce petit top.

Le top 10 des milieux offensifs centraux

Ce mercredi, donc, place aux milieux offensifs centraux. S'il y a bien une nette augmentation des prix – le plus cher coûte 4,74 millions de crédits ; plusieurs profils dépassent les 2 millions -, on doit noter que ce type de milieu est souvent absent des onze que nous rencontrons dans Ultimate Team : comme dans le football moderne, le numéro 10, au sens du MOC, a souvent disparu des équipes, au profit d'une triplette de MC complets ou d'une doublette d'attaquants. Les joueurs que nous allons présenter ne sont donc pas nécessairement très répandus sur les terrains virtuels – cela n'enlève rien, à l'évidence, à leur qualité. Avant de vous dévoiler notre classement de dix noms, précisons que nous avons choisi de nous dispenser de certains profils pouvant évoluer MOC, mais dont le poste principal est ailleurs, selon le jeu ou nous – c'est le cas des ailiers gauches Ronaldinho, Neymar et David Ginola, des deuxièmes attaquants Lionel Messi, Ruud Gullit et Wayne Rooney ou des ailiers droits Luis Figo et Georges Best.

10 – Pelé – 95 – Icône, Brésil

Une fois n'est pas coutume, nous démarrons ce top 10 avec une Icône, ici la plus chère du poste – mais pas du jeu, Ronaldinho Thunderstruck notée 94 détenant ce titre, avec 11 millions de crédits (!). Le roi Pelé, qui a par contre la carte de base la mieux notée (95) d'EAFC 24, comme depuis sa première apparition dans la série des FIFA, est inatteignable ou presque à cause de sa valeur marchande, actuellement de 4,65 millions de crédits. Le Brésilien était proche de ne pas apparaître dans ce top pour cette raison, mais on ne pouvait passer à côté de la description d'une carte incroyable à tous les niveaux – et puis il n'est pas interdit que l'un d'entre vous soit en train d'économiser pour l'acheter, ou que vous tombiez dessus par hasard dans un pack, alors allons-y.

Démarrons par ce qui n'est pas intéressant chez ce MOC de légende. Étonnamment monstrueux en précision de la tête (92) comme en détente (86), Pelé est inoffensif dans la catégorie Défense – notée en tout 58 -, tout en étant peu costaud – 74 en force – et en manquant d'agressivité (57), ce qui peut jouer sur sa pertinence au pressing et sa capacité à résister aux duels offensifs et défensifs. Pour tout le reste, le triple champion du monde est assez hallucinant : très rapide – 93 en vitesse et en accélération -, le joueur de Santos fait toujours mouche en attaque, peu importe le pied utilisé – 4 étoiles sur 5 du gauche -, avec 96 en finition, 93 en puissance de tirs, 92 en frappes de loin, et les styles de jeu Tir en finesse et Tir puissant en argent. Maître des penaltys (91) et intéressant sur les coups francs (87), l'international aux 92 sélections peut même se décaler sur une aile, pour servir ses partenaires – 94 en passes courtes, 88 en centres, 87 en effet et 86 en passes longues. Surtout, Pelé est insaisissable balle au pied, avec 95 en conduite de balle et 94 en dribbles, 82 en agilité et 91 en équilibre. Son 5 étoiles en gestes techniques ravira les skillers – ceux pour qui le dribble est l'alpha et l'oméga dans les FIFA -, d'autant que le Brésilien détient le style de jeu Technique en or, signe de sa maîtrise du sujet. Carte la plus monstrueuse que nous avons décrite depuis le début de ces tops 10, l'Icône Pelé est l'un des sommets d'EAFC 24, malheureusement difficile à atteindre.

9 – Zico – 91 – Icône, Brésil

Nouvel ajout des Icônes dans EAFC 24, le Brésilien est catapulté dans notre top 10, mais à la 9ᵉ place, à cause de son prix particulièrement élevé de 2,4 millions de crédits actuellement. Et sa récente carte Centurions, notée 93, vaut 1 million de plus. Honnêtement, on peut comprendre pourquoi. Comme Pelé, Zico est inopérant sur l'aspect défensif – logique ! – et physique – 81 en endurance, mais le Brésilien n'a pas de force (75). Par contre, sur ses points forts, l'ancien joueur de Flamengo est très impressionnant : particulièrement rapide – 90 en vitesse, 87 en accélération -, le MOC au physique d'ailier – 1,72 m – en a quelques caractéristiques, avec notamment une capacité nette à s'extraire de la pression par le dribble (92) ou la conduite (93) sans jamais ou presque flancher sous les tacles et les coups – 89 en agilité, 85 en équilibre. Surtout, l'international aux 71 sélections est un passeur de génie – 93 pour les courtes, les styles de jeu Tiki taka, Passe incisive et Extérieur du pied en argent -, capable de trouver l'offrande cachée – 93 en vision – ou la passe parfaite dans la profondeur – 94 pour les longues. Grand tireur de coup franc – 97 en coups de pied arrêtés, 94 en effet -, le bref joueur de l'Udinese (1983-1985) est également un finisseur redoutable dans le jeu, avec 93 en tirs de loin et 92 en finition, signe de sa capacité à conclure dans la surface ou en dehors – s'ajoute à cela 92 en puissance de tirs, 90 en volée, le style de jeu Lob en or. Moins fort que Pelé, mais dans sa droite lignée, Zico est largement un des meilleurs MOC du jeu.

8 – Nabil Fekir – 87 – Betis Séville, France

Premier Français d'un top 10 qui en compte seulement deux – est-ce que ça ne sera pas Zizou ? -, l'ancien Lyonnais, loin des galères de son ex-club, dernier de Ligue 1, se développe tranquillement au Betis Séville depuis 2019. Dans la série des FIFA, Nabil Fekir est un nom qui compte à chaque itération : les caractéristiques du milieu offensif font que le gaucher est toujours un élément intéressant, au début du jeu dans sa carte or de base, ou plus tard dans une version améliorée. C'est le cas, dans EAFC 24, de la carte Thunderstruck du champion du monde 2018, notée 87. Rarement croisé dans Ultimate Team pour le moment, peut-être en raison d'un prix élevé (300K) sans être un inaccessible, l'Andalou, contrairement à la plupart des profils de notre top, est intéressant du seul point de vue physique. Solide (84) et agressif (86), le Tricolore de 30 ans est de ce fait pertinent au pressing offensif comme dans la résistance aux assauts adverses pour lui piquer la gonfle – 96 en équilibre, 89 en agilité -, que le joueur formé à l'OL est de toute manière en capacité de conserver grâce à sa technique élevée – 92 en dribbles, 89 en conduite de balle, les styles de jeu Contrôle et Technique en argent. Passeur intéressant – 86 pour les courtes, 82 pour les longues, style de jeu Extérieur du pied en or, 4 étoiles en mauvais pied -, le numéro 8 du Betis peut centrer (86) comme tirer un coup-franc – style de jeu en argent -, notamment si vous profiter de sa capacité à mettre beaucoup d'effet dans le ballon (88). Un peu faiblard sur penalty (78) que peut compenser un grand calme (93), Nabil Fekir demeure un très bon buteur – 84 en finition -, dans la surface ou en dehors – 88 en puissance de tirs, 85 en tirs de loin, le style de jeu Tir puissant et Tir en finesse en argent. Sa nationalité lui permet de se faufiler aisément dans une équipe performante, si le prix ne vous rebute pas.

7 – Jay-Jay Okocha – 88 – Héros, Premier League, Nigeria

Le Nigérian se rappelle aux bons souvenirs des supporters du Paris Saint-Germain. Le MOC a en effet porté le maillot du club de la capitale française entre 1998 et 2002, avant de s'exiler à Bolton en Premier League, le championnat affilié à Jay-Jay Okocha dans sa carte actuelle, notée 88. Cette ancienne Icône de la série des FIFA, rétrogradée en Héros lors du précédent opus comme d'autres joueurs – Manuel Rui Costa, Jari Litmanen ou encore Hidetoshi Nakata -, s'avère, peut-être pour compenser ce déclassement, plus intéressant sous cette forme héroïque que sous son ancien statut, où l'international aux 73 sélections n'était guère prisé par les gamers. L'ancien joueur de l'Eintracht Francfort et de Fenerbahçe peut notamment intéresser par sa rapidité (84) mais surtout pour son accélération (90), rare pour son poste et qui lui permettra de gagner quelques mètres sur son vis-à-vis lors du déclenchement d'une action. Moins buteur – 78 en finition, 81 en volées – que pur organisateur de jeu, Augustine Okocha, ou Muhammed Yavuz spécifiquement en Turquie, est bon pour servir ses partenaires – 93 en coups de pied arrêtés, 92 en effet, 82 en passes courtes -, mais surtout par sa technique, avec des notes dans le domaine qui décrivent un élement offensif ultra-spectaculaire – 95 en dribbles, 92 en conduite de balle et en agilité, 91 en équilibre. Semblable à un ailier dribbleur – le Nigérian peut d'ailleurs jouer milieu droit (MD) -, l'ancien numéro 10 de Hull City, qui peut marquer surtout de loin – 88 en puissance de tirs et en frappes à distance -, ravira les skillers – ceux qui ne jurent que par les dribbles -, avec son 5 étoiles en gestes techniques et son style de jeu Technicien en or. Pour ces caractéristiques, les 180K pour l'acquérir nous semblent raisonnables.

6 – Wesley Sneijder – 91 – Héros, Serie A, Pays-Bas

Voilà un cas un peu particulier : le Néerlandais, dans la carte qui nous intéresse ici, celle notée à 91, n'est actuellement pas disponible sur le marché des transferts – vous ne pouvez donc pas l'acquérir -, mais devrait l'être sous peu, a priori dans la semaine. Son prix est donc inconnu, mais devrait assurément dépasser les 500K selon nous, en regard de ses statistiques hyper intéressantes et de ses doubles 5 étoiles – en mauvais pied et en gestes techniques -, qui font que nous ne pouvions pas écarter de notre top 10 le 4e du Ballon d'or 2010. Passeur génial – 96 pour les longues, 92 pour les courtes, le style de jeu Passe incisive en or, et Passe longue, Passe travaillée et Passe en profondeur en argent -, Wesley Sneijder est également un super choix pour tenter des tirs – 92 en frappes de loin, 88 en puissance de tirs et en volées, 85 en finition, le style de jeu Tir puissant en argent -, ce qui le rend particulièrement fidèle à son double réel.

https://twitter.com/DonnyFUT/status/1696491701102051663

Assez agressif pour un MOC (83), le bref Niçois – 8 matchs en 2018 – est endurant (86), mais surtout fin technicien, et a la capacité de porter le ballon longtemps en résistant à la pression, par son calme (91) comme par sa maîtrise – 92 en conduite, 88 en dribbles, 87 en agilité et en équilibre. Peut-être un peu timide sur penalty (80), celui qui a fait les beaux jours de l'Inter demeure assez rapide – 88 en accélération, 82 en vitesse -, du moins suffisamment pour confirmer une valeur marchande élevée et une 6e position dans notre petit classement.

5  – Socrates – 89 – Icône, Brésil

Troisième et dernier Brésilien de notre top 10, qui en comprend une belle brochette – Pelé, Zico -, le frère de l'ancien Parisien Rai s'installe à la 5e place de notre classement, non pas pour ses idées politiques démocratiques, mais grâce à ses aptitudes avant tout, et aussi parce que son prix est réduit (165K) pour son statut – celui d'Icône. Ce MOC, d'une taille originale pour son poste et au sein de notre top 10 (1,92 m), déplace ses grands compas de façon raisonnablement rapide – 83 en accélération, 81 en vitesse -, avec une endurance certaine (90). Souffrant d'une détente (68) et d'un équilibre (58) ostensiblement faible, Socrates, qui compense par un jeu de tête efficace principalement grâce à sa taille dominante (86) et une bonne agilité (82), est surtout excellent avec le ballon dans les pieds, pour dicter le tempo. L'international brésilien, d'un calme olympien (95), est doté d'une belle vision de jeu (92), sur laquelle s'appuie une technique sûre – 90 en dribbles, les styles de jeu Technique et Extérieur du pied en argent – et une capacité à casser les lignes par la conduite (93). Pouvant aisément servir ses partenaires – 89 en passes longues, 88 en passes courtes, 87 en centres, en effet et en coups de pied arrêtés -, l'ancien joueur de la Fiorentina peut finir sur penalty (87), de loin – 91 en tirs de loin, 90 en puissance de frappes – ou dans la surface – 85 en finition, 89 en volées. Son prix riquiqui pour de telles qualités l'impose aussi haut dans notre classement.

4 – Zinédine Zidane – 92 – Icône, France

Difficile de passer à côté du Tricolore quand on évoque le poste de milieu offensif central. Zinédine Zidane a fait une apparition en fanfare dans le jeu d'EA Sports au sein de FIFA 20, sorti en septembre 2019. Tenu en haute estime par le développeur canadien, qui continue de communiquer autour de la présence de la star dans son jeu, l'ancien Madrilène a rarement été abordable sur le marché, même à l'époque où les Icônes comptaient trois versions, dont la moins bien notée, dans le cas du Ballon d'or 1998, valait autour de 800K. Si avant vendredi dernier, rencontrer Zizou dans Ultimate Team, dans sa carte de base notée 94 ou sa seconde itération de la promo Dynasties évaluée à 95, était rare, cela devrait désormais changer. EA Sports a en effet sorti un DCE où vous pouvez acquérir le Français, après avoir échangé 13 équipes de 11 joueurs de diverses valeurs, pour un montant total de 1,7 million de crédits. Il va donc falloir faire un petit effort, mais le natif de Marseille le mérite, non ?

Le numéro 5 du Real Madrid ne vous fera pas gagner des matchs avec son aura, mais grâce à sa très haute technique – 5 étoiles en gestes techniques – et à sa pertinence dans les passes. Sûr mentalement – 92 en calme, 90 en réactivité -, ZZ  est le roi des dribbles (92) et de la conduite de balle (92) pouvant casser des lignes et déséquilibrer des défenses, en plus d'être globalement un très fin technicien – le style de jeu Technicien en argent, et celui Contrôle en or. Capable de trouver la passe qui tue – 92 en vision – dans un petit périmètre – 92 en passes courtes -, ou celle ouvrant de grands espaces pour l'attaquant – 91 en passes longues, les styles de jeu Passe en profondeur et Passe longue en argent -, par ailleurs via toutes les surfaces du pied – style de jeu Extérieur du pied en argent -, et cela des deux pieds – 5 étoiles sur 5 pour le gauche -, Zinédine Zidane a de l'endurance (89) pour multiplier les efforts et de la force pour résister aux adversaires pressants (89), ce qui est appréciable notamment au moment de conclure. Un domaine où le MOC ne se fera pas prier : 88 en tirs de loin, 85 en finition, 84 en puissance de tirs, 84 en penalty, le style de jeu Tir en finesse en argent. Capable de centrer (88) depuis l'aile avec de l'effet (83), voire d'envoyer un coup franc en lucarne (86), le champion du monde 1998 est par ailleurs étonnamment rapide – 86 en accélération, 84 en vitesse -, ce qui n'a jamais été son fort dans la vie réelle. Les fans de Zizou, ne vous privez pas de la chance très rare de pouvoir compter le Tricolore dans vos rangs…

3 – Bruno Fernandes – 90 – Manchester United, Portugal

Le capitaine des Red Devils inaugure notre podium, à la 3e position. Disponible dans une carte or à 88 et une carte noire à 89, Bruno Fernandes est surtout hyper intéressant dans sa version RTTK (Road To The Knockout), évaluée à 90. Si, comme nous l'avons déjà évoqué dans des articles précédents, la RTTK est une carte évolutive en fonction des performances du club du joueur dans les coupes d'Europe, dans le cas précis du Mancunien, la question d'une future augmentation ne se pose plus : après sa défaite contre le Bayern Munich ce mardi soir (0-1), le club anglais est éliminé de la C1 et n'ira pas en C3, après avoir fini 4e de son groupe.

Malgré tout, l'international portugais de 29 ans, handicapé par une lenteur manifeste – 79 en accélération, 73 en vitesse -, est un MOC de qualité, avec certaines notes très impressionnantes. Endurant à l'extrême (99), ce qui promet une activité débordante de la 1e à la 90e min de jeu, l'ex-milieu offensif du Sporting CP est particulièrement redoutable dans la qualité principalement attendue chez un meneur, à savoir les passes. Doté d'une vision à toute épreuve (97), le Portugais, une fois un coéquipier visé, peut l'atteindre de près – 93 en passes courtes, style de jeu Passe incisive en or – comme à longue distance – 95 en passes longues, les styles de jeu Passe longue et Passe en profondeur en argent -, depuis le centre du terrain comme sur les ailes – 90 en centres avec effet (89). Grand tireur de penalty (93) et intéressant sur coups francs (88), le numéro 18 de Man Utd est un finisseur redoutable – 91 en tirs de loin, en positionnement et en puissance de frappes, 90 en volées, 86 en finition. Agressif (87) et pouvant placer quelques tacles sur un malentendu – 76 en tacles debout -, Bruno Fernandes est, pour finir, un bon dribbleur (84), surtout à l'aise en mouvement pour mener les attaques de son équipe – 91 en conduite de balle.

2 – Abedi Pelé – 89 – Héros, Ligue 1, Ghana

Le père de Jordan et André Ayew échoue à la 2e place de notre top 10, uniquement à cause de sa valeur marchande, en comparaison à notre numéro 1. Cette dernière, haute (330K) et donc pas immédiatement accessible pour tous les gamers, nous paraît pourtant pas si élevée que ça en regard des qualités de l'ancien Marseillais et Lillois. Abedi Pelé est en effet un MOC ultra-vif – 92 en accélération, 91 en vitesse, les styles de jeu Rapide en or et Foulée rapide en argent, le style de course Explosif -, dont les performances du point de vue du dribble l'inscrivent comme l'un des meilleurs dans le domaine à son poste. Agile comme un chat (95) et doté d'un très fort sens de l'équilibre (90), le Ghanéen peut traverser une défense balle au pied – 92 en conduite – ou en éliminant par le dribble (91). Pas génial mais très correct pour concrétiser dans la surface – 80 en finition seulement -, le champion d'Europe 93 est plus intéressant à distance – 86 en tirs de loin, 83 en puissance de tirs – et de façon acrobatique – 85 en volées. Abedi Pelé se démarque enfin par sa science de la passe décisive – 90 en vision, 89 en centres, 88 en passes courtes et en effet, le style de jeu Passe incisive en argent -, ce qui confirme la très haute estime que l'on peut lui porter. Si vous avez 300 000 crédits, n'hésitez pas. Mais pour moitié moins, vous pouvez avoir notre numéro 1…

1 – Gheorghe Hagi – 90 – Icône, Roumanie

Pour être transparent, avant la semaine passée, le Roumain aurait été dans notre top avec sa carte Icône de base, notée 88, mais bien plus haut dans le classement. Or, vendredi dernier, EA Sports a proposé deux nouvelles versions de Gheorge Hagi dans sa promotion Dynasties – Rivaldo, Justin Kluivert ou Henrik Larsson sont également concernés par cette double sortie. La carte notée 90 de l'ancien joueur de Galatasaray est celle qui nous intéresse ici, en regard d'une valeur marchande très raisonnable (160K) pour une Icône à cette période de l'année. Et l'ancien Madrilène et Barcelonais, au vue de ses statistiques pertinentes pour son poste de MOC, demeure une très bonne addition à un effectif, probablement la plus intéressante dans le rapport qualité-prix que nous chérissons dans cette hiérarchie.

Raisonnablement rapide – 86 en accélération, 85 en vitesse -, en tout cas assez pour dépasser aisément un bon nombre d'adversaires, Gheorge Hagi, dont le fils, Ianis, joue actuellement au Deportivo Alavès en prêt du Glasgow Rangers, est excellent dans des domaines très spécifiques, qui ont trait à l'efficacité. Bon en finition (84), l'international aux 125 sélections, maître des penaltys (91) et des coups francs (94), est surtout déterminant de loin – 93 en puissance de tirs, 92 en tirs de loin, le style de jeu Tir puissant en argent -, comme dans le dernière passe – 92 en passes courtes, 90 en vision, 89 en effet, 88 pour les longues et pour les centres, le style de jeu Passe incisive en argent. Peut-être un peu trop frêle pour résister à des défenseurs costauds – 63 en force, 61 en agressivité -, l'ex-coach de Galatasaray compense par une maestria technique, visible dans les dribbles – 91 dans le domaine, 4 étoiles de gestes techniques -, et dans sa vivacité balle au pied – 92 en conduite -, bien aidée par une agilité et un équilibre élevés (85). Son style de jeu en or est Intuition, désignant selon EA Sports, un joueur capable de réaliser “des passes et des tirs fantasques avec une précision plus accrue”. Un MOC spectaculaire, donc, et le numéro 1 de notre top 10 qui tend surtout à une efficacité en théorie hyper intéressante pour un prix raisonnable. Vous n'aurez pas mieux pour moins.

Le top 10 des MOC dans EAFC 24

  • 1 – Gheorghe Hagi – 90 – Icône, Roumanie
  • 2 – Abedi Pelé – 89 – Héros, Ligue 1, Ghana
  • 3 – Bruno Fernandes – 90 – Manchester United, Portugal
  • 4 – Zinédine Zidane – 92 – Icône, France
  • 5 – Socrates – 89 – Icône, Brésil
  • 6 – Jay-Jay Okocha – 88 – Héros, Premier League, Nigeria
  • 7 – Wesley Sneijder – 91 – Héros, Serie A, Pays-Bas
  • 8 – Nabil Fekir – 87 – Betis Séville, France
  • 9 – Zico – 91 – Icône, Brésil
  • 10 – Pelé – 95 – Icône, Brésil
Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.