FIFA 24 Ultimate Team : le top 10 des meilleurs MDC dans EA Sports FC

L'actualité d'EA Sports FC 24 se poursuit sur Top Mercato avec, dans notre dernière série d'articles, un top 10 des meilleurs joueurs pour chaque poste, pour vous aiguiller au mieux dans la jungle des milliers d'éléments de la base de données du dernier FIFA. Ce mercredi, on vous dévoile le top 10 des milieux défensifs pour le mode Ultimate Team (UT) d'EAFC 24.

Après le dévoilement des Icônes et des Héros, ainsi que des meilleures pépites, nous avons tenté de vous proposer, dans nos derniers articles sur le jeu phare d'EA Sports, les meilleurs gardiens puis les meilleurs DG, DD et DC du jeu. Cette semaine, comme pour les quatre précédentes, nous devons préciser que notre top 10 ne présentera pas les meilleurs joueurs du point de vue de la note générale, ni les plus chers, mais un mélange des deux. Top Mercato vous propose en réalité une liste mêlant le rapport qualité-prix le plus intéressant. Pour les milieux défensifs, on observe un affaissement notable du prix moyen des éléments les mieux notés, qui s'explique par le fait que beaucoup des meilleurs MC d'EAFC 24, comme Lothar Matthäus ou Claudio Marchisio, sont en capacité d'assurer un vrai travail défensif, tout en étant à l'aise offensivement. Une polyvalence qui coûte aux MDC, qui sont eux moins complets pour la plupart.

Le top 10 des milieux défensifs

Ce mercredi, donc, place aux milieux défensifs. Ce poste nous semble assez particulier dans les FIFA, et peut considérablement varier dans son utilisation chez chaque gamer. Ayant surtout à l'idée de ne pas prendre de but, certains d'entre vous comptent par exemple deux MDC dans leur onze, quand d'autres se passent complètement de ce profil, pour privilégier des milieux centraux plus créatifs, plus à l'aise avec le ballon et moins destructeurs – c'est le cas de l'auteur de ces lignes. Avant de vous dévoiler notre classement de dix noms, précisons que nous avons choisi de nous dispenser de certains profils pouvant évoluer MDC, mais dont le poste principal est ailleurs – c'est le cas des défenseurs centraux Marcel Desailly et Rafael Marquez. Mais deux cas méritent une précision : d'abord celui d'Andrea Pirlo, souvent positionné avec l'Italie, l'AC Milan ou la Juventus en tant que MDC. Comme EAFC 24, qui indique sur sa carte MC en position principale, nous avons estimé que l'Icône italienne était avant tout un milieu central organisateur, et que sa position de milieu défensif était plus une option tactique choisie qu'une affirmation de l'idée d'un joueur à vocation surtout défensive. Vous pourrez donc retrouver – ou non ! – Andrea Pirlo chez les MC. Ensuite, nous avons constaté avec surprise que l'Icône Patrick Vieira ne pouvait pas évoluer au poste de MDC dans le jeu, mais était uniquement perçu par EA Sports comme un milieu central (MC). Si le Français était certes un énorme box-to-box, ne pas le considérer comme un milieu avant tout à vocation défensive nous semble être une erreur majeure, que nous réparons en l'incluant dans notre top 10. Essayez de deviner à quelle hauteur !

10 – Konrad Laimer – 87 – Bayern Munich, Autriche

Comme pour notre top 10 des DC, on commence notre classement par un pensionnaire du championnat d'Allemagne, qui semble être chaque saison le grand oublié des équipes d'Ultimate Team. En Bundesliga, seul le Bayern Munich paraît avoir de très bons joueurs, et EA Sports fournit régulièrement des cartes spéciales, comme celle-ci de Konrad Laimer, aux éléments du géant bavarois, en délaissant parfois un peu trop le Borussia Dortmund ou le RB Leipzig, par exemple. Devant le manque de variété, voire le manque d'attraction, du championnat, les gamers se tournent donc prioritairement vers des éléments de Premier League, ou vers les très grands joueurs qui sont rarement affiliés à la Bundes'.

Cette petite observation faite, difficile de ne pas voir, par ailleurs, que l'Autrichien de 26 ans se dote d'une carte RTTK (Road To The Knockout) très intéressante, dont les notes pourront augmenter en fonction du parcours du Bayern Munich en Ligue des Champions. Actuellement évalué à 150K sur le marché des transferts virtuel d'Ultimate Team, Konrad Laimer présente un profil de MDC particulièrement complet, plutôt rapide – 85 en accélération, 81 en vitesse – comme bon en passes – 87 pour les courtes, 83 pour les longues, le style de jeu Passe en profondeur en argent -, qui se veut menaçant de loin – 82 en puissance de frappes, 84 en centres – comme de très près, en particulier pour les chevilles des adversaires – 95 en agressivité, les styles de jeu Tacle glissé et Agressif en argent. L'international autrichien est surtout un excellent profil défensif – 90 en interceptions, 88 en lucidité défensive, 85 en tacles debout – qui par son endurance (95) et sa rapidité peut couvrir une large portion du terrain. Sa nationalité rare et son championnat l'éloignent des places supérieures, mais Konrad Laimer est sans aucun doute un très bon MDC du jeu.

9 – Declan Rice – 87 – Arsenal, Angleterre

Pour notre 9ᵉ joueur, nous choisissons un élément qui était disponible dans un DCE très abordable, puisqu'il vous fallait échanger deux équipes de onze joueurs, dont l'une devait être notée 85 et l'autre 86. Très répandu sur les terrains virtuels d'Ultimate Team, signe que les gamers ont estimé sa carte particulièrement pertinente, Declan Rice, évalué à 87 dans sa version Trailblazers, est solide, avec un profil polyvalent – le nombre de buts que nous avons pris par l'Anglais dans UT renseigne sa capacité à être décisif offensivement. En effet, le Gunner, transféré cet été à Arsenal pour la somme de 116 millions d'euros, détient la note de 80 en puissance de tirs, pour mettre le ballon au fond des filets, en particulier dans la surface. Très bon passeur – 86 pour les longues, 85 pour les courtes -, dont le style de jeu Résiste au pressing en or lui donne de la latitude pour maîtriser le tempo du match, l'international aux 48 sélections n'est pas maladroit avec la gonfle dans les pieds – 83 en dribbles, 82 en conduite de balle -, mais est surtout un milieu adroit défensivement – 90 en interceptions -, au sol – 86 en tacles glissés – ou en étant bien fixé sur ses jambes – 87 en tacles debout. Declan Rice ne se fatigue jamais pour harceler le porteur adverse – 93 en endurance -, peu importe sa position – 81 en vitesse -, pour ensuite l'agresser (86) dans le bon sens du terme. Le Britannique a également une bonne lecture défensive, avec le style de jeu Interception – capacité à intervenir sur les passes adverses – en argent. Si vous avez effectué son DCE, vous ne devez pas le regretter.

8 – Axel Witsel – 87 – Atlético Madrid, Belgique

Cas assez particulier, et qui devrait être unique dans tous nos tops sur EAFC 24, le Belge de 34 ans n'est pas disponible sur le marché des transferts ou en DCE, mais l'était dans le volet Objectifs d'Ultimate Team. En atteignant le niveau 19 dans les Objectifs au début du mois, vous aviez le choix entre trois éléments, dont le joueur de l'Atlético Madrid, évalué à 87. Les deux autres propositions comprenant notamment un ailier très rapide – Alex Iwobi -, on ne devrait pas voir beaucoup de fois Axel Witsel noté 87 sur les terrains virtuels d'UT dans les prochains semaines, et ça semble assez regrettable. Capable de jouer en défense centrale (DC), ce MDC plutôt rapide – 83 de vitesse – peut presque être utilisé comme un meneur reculé, tant ses notes élevées en passes – 95 (!) pour les courtes, 89 pour les longues, le style de jeu Passe incisive en argent – le prédestinent à un rôle actif en phase de possession ou offensive, d'autant que l'ancien joueur de Dortmund est à l'aise des deux pieds – 4 étoiles de son gauche. Peut-être un peu raide – 75 en équilibre, 71 en agilité – pour porter longtemps le ballon, malgré une excellente note en conduite de balle (88), Axel Witsel séduit par un aspect spectaculaire surprenant, avec un 86 en reprises de volée venu de nulle part. Mais, surtout, plaît par des notes défensives élevées – 89 en tacles debout, 86 en lucidité défensive, 86 en force, 85 en interceptions, 84 en tacles glissés -, malgré une statistique relative en agressivité (81). Pour son prix nul, puisque pour le débaucher il fallait simplement que vous jouiez à Ultimate Team, l'ex du Zénith Saint-Pétersbourg est une excellente addition à un onze.

7 – Emmanuel Petit – 87 – Icône, France

On attaque les choses sérieuses avec Emmanuel Petit : désormais, notre top ne sera occupé que par des Icônes ou des Héros aux valeurs marchandes certes élevées, voire très élevées – exception notable pour notre n°1 -, mais aux profils remarqués, qui s'insèrent parfaitement dans n'importe quel collectif grâce à leur statut particulier, qui leur permet de créer du lien avec tous les joueurs – les Icônes – ou d'avoir la note maximale de collectif peu importe les dix autres éléments autour – les Héros. L'autre buteur de la finale de la Coupe du monde 98 contre le Brésil, qui peut évoluer MC ou… DG – qui se rappelle que le Tricolore a joué défenseur gauche jusqu'en 1996 ? -, collectionne les styles de jeu, avec un seul en or (Infatigable) et une myriade en argent – Tir puissant, Passe en profondeur, Résiste au pressing, Interception, Anticipation et Tacle glissé. Cette kyrielle de styles décrit un MDC à l'aise balle au pied – 84 en conduite -, menaçant offensivement en dehors de la surface – 88 en puissance de tirs et en tirs de loin -, et presque au profil de meneur reculé – 88 en passes courtes, 82 en passes longues. Comme avec les trois profils précédents, nous n'oublions pas qu'Emmanuel Petit est avant tout un milieu défensif, et un bon : 90 en endurance, 88 en agressivité et en tacles debout, 87 en interceptions, 86 en force ou encore 84 en tacles glissés. Pas dominant dans les airs – 77 de la tête, 76 en détente,  – ni à la course – 78 en vitesse, 75 en accélération -, le Tricolore est idéal pour une équipe avec une défense basse et jouant les contres à fond – et comme la majorité des gamers s'inspirent plus de José Mourinho que de Pep Guardiola, l'ancien Gunner, pour 280K actuellement, semble un profil idéal.

6 – Patrick Vieira – 88 – Icône, France

On reste chez les Français avec Patrick Vieira, mais pour un niveau incomparable et une valeur marchande qui l'est tout autant. Valant 2 millions de crédit actuellement, l'Icône est inaccessible pour la majorité des gamers depuis de nombreuses éditions de FIFA, et ça se poursuit dans EAFC 24 – d'où sa 6e position. Si EA Sports le désigne, comme nous l'avons précisé en introduction, uniquement comme un MC, ses aptitudes défensives sont tellement énormes que l'on se demande comment l'éditeur ne voit pas que l'ancien joueur de l'AC Milan, d'Arsenal, de la Juventus et de l'Inter est statistiquement avant tout un MDC capable d'être pertinent offensivement. Avec 93 en endurance, 92 en interceptions, 92 en tacles debout, 91 en agressivité et 88 en calme et en réactivité, et le style de jeu Contre en or – Interception, Tacle glissé et Agressif en argent -, la Pieuvre est en effet une véritable force de la nature, dont la grande taille (1,92 m) compense largement une relative faiblesse en détente (79) – mais Patrick Vieira détient le style de jeu Tête puissante en argent, alors à quoi bon faire de grands sauts ? Rapide pour son gabarit – 83 en accélération, 82 en vitesse -, et très bon passeur (87), le Tricolore excelle dans tous les dispositifs et pour tous les types de gamers, défensifs ou plutôt aventureux. Arme défensive ultime dans un milieu de terrain, Patrick Vieira vaut largement son double million, d'autant que le champion du monde 98 peut même claquer un but de temps en temps, sur un tir lointain (82) et puissant (83).

5 – Ramires – 86 – Héros, Premier League, Brésil

On continue notre classement avec un Héros affilié à la Premier League : Ramires. Le Brésilien, qui a brillé à Chelsea de 2010 à 2016, est apparu dans le jeu cette année, avec la réputation d'un futur élément méta, c'est-à-dire ayant toutes les caractéristiques pour être un joueur idéal pour le gameplay. Si on y regarde de plus près, dans la première version de la carte Héros du MDC – il y en a deux, la seconde étant une mouture améliorée -, ce n'est pas faux : l'ex-élément de Benfica, Palmeiras ou Cruzeiro est très rapide pour un milieu défensif – 89 en vitesse, 87 en accélération -, avec une endurance (92) et une agressivité redoutable (87), en plus de caractéristiques défensives pertinentes pour un gratteur de ballon durant les phases de pressing – 87 en interceptions, 85 en tacles debout. Pour le reste, Ramires est un MDC raisonnablement bon passeur – 84 pour les courtes, 81 pour les longues -, raisonnablement bon tireur – 83 en puissance de tirs, 82 en tirs de loin – et raisonnablement bon dribbleur – 83 en conduite de balle, 82 en équilibre, 80 en dribbles, style de jeu Résiste au pressing en argent. L'international aux 83 sélections, retraité en 2022, devrait atteindre son plein potentiel avec sa carte supérieure, bientôt disponible, et notée 87 – dont un 90 de vitesse a priori. Mais en l'état, l'ancien joueur de Chelsea est une très bonne addition à une équipe UT, notamment pour une formation joueuse où Ramires sera utile pour contrecarrer les transitions adverses. Mais pour 600K, ce qui très cher, autant privilégier notre n°4, plus impressionnant, ou un élément un peu moins coûteux.

4 – Yaya Touré – 88 – Héros, Premier League, Côte d'Ivoire

Le grand Yaya Touré (1,88 m), qui détient une carte Triple Menace notée 88, nous intéresse ici dans sa version initiale, en Héros évalué à 87 et affilié à la Premier League. Si l'Ivoirien de Manchester City apparaît, selon nous de manière inexacte, comme une sorte de successeur parfait de Patrick Vieira, par son gabarit, sa puissance et son poste, l'ancien Monégasque est en réalité complémentaire du Français, dans EAFC 24, parce que bien plus offensif. Si le milieu est évidemment solide d'un point de vue strictement défensif – 86 en tacles debout, 83 en tacles glissés -, et surtout physique – 94 en endurance, 92 en force, style de jeu Agressif en argent -, malgré quelques statistiques un peu en deçà – 78 en interceptions, 77 en lucidité défensive -, le MDC se dévoile comme un formidable organisateur de jeu – 91 en passes courtes, 90 en vision, 86 en longues passes, style de jeu Passe en profondeur et Résiste au pressing en argent -, et comme un superbe… finisseur. En effet, avec 90 en puissance de tirs, 86 en tirs de loin, les styles de jeu Tir puissant et Tir en finesse en argent, comment penser autrement ? Pas maladroit sur coups de pied arrêtés – 86 en penalty, 84 en coup franc -, Yaya Touré nous semble peut-être un peu cher (750K), tout en l'étant bien moins que sa carte Triple Menace (1,5 million). Si vous avez les crédits nécessaires, n'hésitez pas.

3 – Michael Essien – 86 – Icône, Ghana

On débute notre podium avec un ancien pensionnaire de Ligue 1 et de l'Olympique lyonnais, à savoir Michael Essien. Les statistiques du Ghanéen, également passé par Bastia, sont fidèles à son surnom, le Bison. Le MDC, évaluée à 86, est en effet très intéressant d'un point de vue purement physique – 89 en endurance, 85 en force, 84 en agressivité, le style de jeu Infatigable en argent – et défensif – 89 en interceptions, 88 en tacles debout, 87 en tacles glissés, style de jeu Anticipation en argent. Hyper solide, donc, et à l'aise dans une équipe protagoniste qui peut devoir gérer des contres – 83 en accélération, 81 en vitesse -, l'ancien milieu de Chelsea, du Real Madrid et de l'AC Milan, doté d'une taille relative (1,77 m) pour le domaine aérien – 81 en détente, 70 en précision de tête -, n'est néanmoins pas qu'un physique. Balle au pied – 85 en conduite -, Michael Essien se mue en passeur efficace – 87 en passes courtes, 83 en passes longues, style de jeu Passe incisive en argent, 4 étoiles du mauvais pied – et en menace à l'extérieur de la surface adverse – 84 en puissance de frappes, 83 en tirs de loin, styles de jeu Tir puissant et Résiste au pressing en argent. Pour son prix (390K), celui qui a terminé sa carrière en Azerbaïdjan, à Sabail FK, en 2020, est une très bonne addition à un milieu de terrain dans UT, même si le Ghanéen est devancé, d'un point de vue purement défensif, par nos deux premiers choix.

2 – Claude Makélélé – 87 – Icône, France

Doté d'une carte Centurions évalué à 88, Claude Makélélé peut être préféré dans sa version légèrement inférieure, notée 87, dont le coût est bien moindre – 345K contre 495K. Avec sa carte Icône de base, le Français nous semble être un MDC de haut niveau, excellent sur ses points forts attendus : infranchissable – 92 en tacles debout, 90 en interceptions, les styles de jeu Interception et Tacle glissé en argent, avec Contre en or -, l'ancien Madrilène, infatigable – 90 en endurance, 88 en réactivité, le style de jeu Infatigable en argent -, n'est pas non plus facilement perturbé physiquement – 87 en agressivité, 83 en force et en accélération, le style de jeu Résiste au pressing en argent. L'autre atout du Tricolore, qui a formé une belle doublette avec Patrick Vieira en équipe de France, c'est aussi sa pertinence avec le ballon dans les pieds : l'ex-Marseillais et Parisien peut orienter proprement – 87 en passes courtes, 80 en passes longues -, voire porter la balle plus haut sur le terrain – 89 en équilibre, 83 en équilibre, 82 en conduite de balle, -, sans cependant faire de folie – 70 en dribbles. Pouvant évoluer en tant que milieu droit – comme dans sa jeunesse nantaise -, mais en réalité inopérant offensivement – 56 en précision de tête, 59 en puissance de tirs -, Claude Makélélé ne doit être utilisé qu'en tant que pur milieu défensif, capable de quelques dépassements de fonction. Ce n'est néanmoins pas assez pour être premier de notre top 10, mais le Tricolore s'en bat sûrement “les cou***” d'échouer à la 2e place de notre top 10, à raison.

1 – Gennaro Gattuso – 87 – Icône, Italie

Ce premier choix peut paraître surprenant, car l'Italien n'a jamais été particulièrement côté dans les FIFA, depuis son apparition en Icône du jeu. L'entraîneur de l'Olympique de Marseille a en effet toujours eu des statistiques plutôt anonymes, dans l'ensemble, et une note générale peu attractive. Sauf que dans sa nouvelle version Centurions, notée 87, l'ancien Milanais se révèle, dans le détail, comme un joueur très impressionnant défensivement, et nous pesons nos mots. Avec 94 en interceptions, 93 en tacles debout, 92 en lucidité défensive, 91 en tacles glissés, le style de jeu Interception en argent, ou encore, du côté du physique, 94 en agressivité, 92 en endurance et les styles de jeu Infatigable en or et Agressif en argent, Gennaro Gattuso répond de statistiques dignes d'un très grand défenseur central, presque proche d'un Paolo Maldini en ce sens. L'ancien rugueux milieu de terrain ne peut pas faire grand-chose d'autres que son strict travail de MDC, et semble limité sur bien des aspects – 74 en puissance de tirs, 72 en vitesse, 65 en dribbles. Mais sur ses points forts, à savoir la récupération du ballon, le harcèlement de l'adversaire et la protection de ses buts, Gennaro Gattuso apparaît comme un véritable monstre, que son coût (60K), d'une incroyable faiblesse, pour une Icône et pour sa qualité, confirme. Si vous avez besoin d'un pur milieu défensif, à ce prix-là, c'est cadeau. Et un cadeau de ce niveau ne peut être que premier de notre top 10 des MDC.

Le top 10 des MDC dans EAFC 24

  • 1 – Gennaro Gattuso – 87 – Icône, Italie
  • 2 – Claude Makélélé – 87 – Icône, France
  • 3 – Michael Essien – 87 – Icône, Ghana
  • 4 – Yaya Touré – 87 – Héros, Premier League, Côte d'Ivoire
  • 5 – Ramires – 86 – Héros, Premier League, Brésil
  • 6 – Patrick Vieira – 88 – Icône, France
  • 7 – Emmanuel Petit – 87 – Icône, France
  • 8 – Axel Witsel – 87 – Atlético Madrid, Belgique
  • 9 – Declan Rice – 87 – Arsenal, Angleterre
  • 10 – Konrad Laimer – 87 – Bayern Munich, Autriche

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store