OL : Rayan Cherki sévèrement taclé par Sidney Govou

Dans les colonnes de L'Equipe, Sidney Govou a livré une analyse sans concession de la situation très délicate que traverse l'OL. Si l'ancien attaquant n'épargne pas les dirigeants, plusieurs joueurs en prennent également pour leur matricule. 

Défait à Lens ce dimanche soir (1-0), l'OL a enchainé un quatrième de revers de suite en Ligue 1. Voilà plus de trente ans que le club rodhanien n'avait pas connu une série aussi catastrophique. Après seulement neuf journées, l'Olympique Lyonnais se trouve déjà à douze points du leader parisien et à dix unités de son dauphin marseillais.

Si le championnat est encore long, une place sur podium semble déjà largement compromise. Une nouvelle saison sans jouer la Ligue des Champions s'annoncerait comme une catastrophe pour l'écurie de Jean-Michel Aulas. La crise est donc bien là et plusieurs anciennes figures du club s'en inquiètent sérieusement.

“Du foot de gamin”

Interrogé par nos confrères de L'Equipe, Sidney Govou n'y est ainsi pas allé par quatre chemins pour donner les raisons de ce début de saison plus que délicat. Celui qui porta le maillot frappé du lion durant 406 matchs a notamment pointé la responsabilité des dirigeants de l'Olympique Lyonnais. Ponsot, Cheyrou, chacun en a pris pour son grade comme nous vous le relations plus tôt.

Mais pour l'ancien ailier, les joueurs sont aussi à blâmer. Parmi les cibles de Sidney Govou, figure notamment Rayan Cherki et son attitude. “Cherki déclare qu'il veut jouer 10 et personne ne lui répond au club, même si Bosz a été bon dessus ? Il faut lui dire : “T'as quel âge ? T'as fait 3 passes décisives, 2 corners, et avec les Espoirs, ça reste du foot de gamin”, s'est ainsi agacé l'international français auprès du quotidienSi Sidney Govou reconnait que Rayan Cherki est “un très très bon joueur “, il regrette tout de même que l'on est placé le jeune attaquant “trop tôt, trop haut”.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement