FIFA 23 / FUT 23 : nos prévisions de l’Equipe de la semaine n°7 avec une légende du Barça

Chaque mercredi dans le mode FUT, le jeu FIFA 23 récompense les meilleurs joueurs du week-end précédent en formant « l’Équipe de la Semaine », qui présente des cartes boostées des joueurs du jeu, appelées « cartes noires ». Après ce week-end de compétition, voici nos prévisions pour l’équipe de la semaine n°7 sur FUT, alors que notre taux de réussite la semaine dernière a été exceptionnel (10 de nos 11 titulaires se sont retrouvées dans l’EDS).

 

Luis Suarez Neymar Lionel Messi FC Barcelone

Gardien

Illan Meslier – Leeds, Premier League – 9 arrêts

Très mauvais à la sortie du jeu, les gardiens se sont améliorés depuis, et arrivent à faire quelques parades bien senties – même si, on ne va pas se mentir, mettre des buts n’est pas la chose la plus dure dans FIFA 23. Notre choix de la semaine pour les gardiens de but se porte sur un Français, Illan Meslier. Malgré un but encaissé, le portier de 22 ans a été déterminant dans la victoire de Leeds United à Liverpool (2-1), avec pas moins de 9 arrêts, dont un très spectaculaire sur une frappe enroulée en lucarne de Darwin Nuñez. Affublé de notes moyennes avec sa carte de base à 77, Ilan Meslier pourrait avoir un gros up avec une carte noire à 81.

Défenseurs

James Tavernier – Rangers, SPFL – 1 but

EA Sports va-t-il laisser passer sa chance de récompenser James Tavernier avec une carte noire, après son but du week-end avec les Rangers, face à Aberdeen (4-1) ? Historiquement, le latéral droit anglais de 31 ans est chouchouté dans les FIFA, avec de multiples cartes spéciales. Les statistiques de James Tavernier s’y prêtent : l’Anglais est très complet, avec plus de 70 de partout dans ce FIFA 23, ce qui permet avec quelques améliorations de le rendre extrêmement intéressant pour FUT. Avec une carte noire, qui serait notée à 82, James Tavernier, qui a 78 de base, dépasserait ou frôlerait alors les 80 dans toutes les catégories de statistiques, avec une bonne vitesse (86 ? 87 ?), qui pourrait le faire réapparaître, prochainement, dans les équipes FUT.

Stefan De Vrij – Inter, Serie A – 1 but

Stefan De Vrij, pourtant doté d’une carte de base évaluée à 84, n’est pas très prisé par les joueurs de FUT, à cause d’une lenteur rédhibitoire (68 de vitesse), malgré une très bonne note en défense (87). Un +2 avec une carte noire rendrait Stefan De Vrij plus fort défensivement (89) et lui ferait passer un cap en physique (81). Mais la vitesse du Néerlandais de l’Inter serait toujours faible (70)… Dommage.

Nikola Milenkovic – Fiorentina, Serie A – 1 but

Même son de cloche que Stefan De Vrij pour le Serbe Nikola Milenkovic. Encore moins intéressant dans sa carte de base que le Néerlandais de l’Inter, le défenseur central de la Fiorentina, buteur ce week-end face à La Spezia (2-1), ne va pas vite lui non plus (64) et a une statistique tout juste correcte en défense (81). Le +3 général qui attend Nikola Milenkovic en cas de carte noire le rendrait solide (85-86 en physique) et un peu plus intéressant en défense (84 ?). Mais pas au point de le voir apparaître dans des équipes FUT cette année.

Alejando Grimaldo – Benfica, Liga Portugal – 1 but

En voilà un joueur qui pourrait devenir intéressant avec une carte noire. Très correct avec sa carte de base si l’Espagnol est utilisé spécifiquement en tant que latéral très offensif – ce qui n’est pas la chose la plus répandue, on est d’accord -, Alejandro Grimaldo, buteur avec Benfica en championnat contre Chaves (5-0), pourrait atteindre 89 de vitesse et tourner autour de 85 en passe (83 ?) et en dribble (85 ?) avec une carte noire à 84, qui augmenterait ses statistiques initiales de +2 ou +3. Son talon d’Achille réside dans ses statistiques défensives et de physique : Alejandro Grimaldo est plutôt moyen et le resterait – 76 en défense ? 73 en physique ? Les adeptes d’une défense de fer lui tourneront sûrement le dos.

Milieux de terrain

Hans Hateboer – Atalanta, Serie A – 1 but

Buteur avec l’Atalanta face à Empoli (2-0), en Serie A, le deuxième Néerlandais de nos prévisions pour l’EDS, Hans Hateboer, a une carte de base qui passe facilement inaperçue, tant toutes les statistiques de ce piston-milieu droit sont banales. Avec une carte noire, qui ferait passer Hans Hateboer de 80 à 83, le Néerlandais serait certes plus rapide (85), meilleur dribbleur (80), meilleur défenseur (80) et plus solide (79). Mais le joueur de la Dea resterait toujours trop commun pour intéresser qui que ce soit dans FUT et serait par exemple moins intéressant qu’un James Tavernier, avec une note générale pourtant plus élevée (83 contre 82).

Thomas Partey – Arsenal, PL – 1 but

Le milieu de terrain défensif d’Arsenal Thomas Partey sera-t-il récompensé de sa superbe frappe de 25 mètres dans la lucarne de Dean Henderson, lors du match Arsenal-Nottingham Forest (5-0) ? Ce ne serait que justice. Et ça pourrait potentiellement donner une carte noire assez forte pour le Ghanéen de 29 ans, qui a actuellement au moins 80 en passe (81), en dribble (80), en défense (80) et en physique (83). Avec un +2 un peu partout, Thomas Partey mode carte noire deviendrait encore plus solide et pourrait se faire une petite place dans quelques équipes FUT composées de joueurs de Premier League.

Sadio Mané – Bayern Munich, Bundesliga – 1 but, 2 passes décisives

Dans la très large victoire du Bayern Munich contre Mayence (6-2), Sadio Mané, positionné attaquant gauche, s’est illustré brillamment avec 1 but et 2 passes décisives. Si le Sénégalais apparaît dans l’EDS, ce qu’il est bien parti pour faire, les détenteurs de sa carte Ones To Watch vont se frotter les mains. En effet, les OTW sont des cartes évolutives qui augmentent avec un +1 général quand le joueur OTW concerné apparaît dans l’Équipe de la Semaine, ou quand son équipe gagne 3 matchs sur une série de 8, à compter du 30 septembre. Le Bayern ayant gagné 3 rencontres, la carte OTW de Sadio Mané a déjà évolué à 90, et pourrait donc passer à 91 si l’ancien attaquant de Liverpool entrait dans l’EDS cette semaine. Pour ceux ne possédant pas la carte OTW de Sadio Mané, il faudra se concentrer sur sa carte noire de l’EDS, notée à 90 – puisque celle-ci est une évolution de la carte de base du joueur, évaluée à 89. Sadio Mané serait alors encore plus monstrueux qu’il ne l’est initialement, avec 91 de vitesse et 89 de dribble, en plus d’une agilité délirante (94), statistique très valorisée dans FIFA. Indéniablement le joueur de la semaine.

Attaquants

Callum Wilson – Newcastle, PL – 2 buts, 1 passe décisive

Double buteur avec Newcastle en Premier League, contre Aston Villa (4-0), Callum Wilson a en plus donné une passe décisive pour parachever sa belle performance, samedi. L’Anglais est donc en bonne position pour intégrer la TOTW et faire évoluer sa carte générale de 79 à 82, en carte noire. Mais, malheureusement, même avec ce boost de +3, Callum Wilson serait « correct sans plus », comme la plupart de ses statistiques boostées – 84 en vitesse, 82 en tir, 80 en dribble, 79 en physique.

Luis Suarez – Nacional – 2 buts

Figure majeure du football des années 2010, Luis Suarez pourrait faire un retour par la grande porte dans FUT 23, après son doublé avec Nacional contre… Liverpool – ça ne s’invente pas ! -, qui a permis au club uruguayen d’être sacré champion du pays cette saison. Avec une carte noire, Luis Suarez grimperait à une note générale de 86, et aurait plus de 80 en tir, en passe, en dribble et en physique. Avec moins de 80 en vitesse et moins de 75 en agilité, l’Uruguayen devrait sûrement être boudé par la communauté FUT. Mais réunir dans votre équipe Luis Suarez, Lionel Messi et Neymar, par exemple, ça aurait fière allure, non ? À moins que vous ayez la carte Heroes de l’Uruguayen Diego Forlan : dans ce cas-là, l’associer à un Luis Suarez en carte noire sera obligatoire.

Victor Osimhen – Naples, Serie A – 3 buts

Contrairement à Luis Suarez, Victor Osimhen a, lui, une carte susceptible d’intéresser les joueurs FUT. Doté initialement d’une belle vitesse (90), le Nigérian, auteur d’un triplé avec Naples contre Sassuolo en Serie A ce week-end (4-0), pourrait la voir passer à 92 ou 93 avec une carte noire, qui augmenterait de +2 ou +3 la plupart de ses notes. Très fort en finition (88), l’ancien Lillois sera désiré par la plupart des joueurs, au regard d’une EDS n°7 qui ne s’annonce pas particulièrement intéressante, contrairement à la semaine dernière.

Notre TOTW FIFA 23 en un coup d’œil

EDS 7

  • Illan Meslier (Leeds United)
  • James Tavernier (Rangers)
  • Stefan De Vrij (Inter)
  • Nikola Milenkovic (Fiorentina)
  • Alejandro Grimaldo (Benfica)
  • Hans Hateboer (Atalanta)
  • Thomas Partey (Arsenal)
  • Sadio Mané (Bayern Munich)
  • Callum Wilson (Newcastle United)
  • Luis Suarez (Nacional)
  • Victor Osimhen (Naples)

Les remplaçants et les candidats supplémentaires :

  • Robert Sanchez – Brighton – 7 arrêts
  • Silvan Widmer – Mayence – 1 but
  • Ben Mee – Brentford – 1 but
  • Ben Davis – Tottenham – 1 but
  • Youcef Atal – Nice – 1 but
  • Alex Moreno – Betis – 2 passes décisives
  • Pascal Gros –  Brighton – 1 but
  • Lior Refaelov – Anderlecht – 2 buts
  • Mama Baldé – Troyes – 2 buts
  • Cenk Tosun – Besiktas – 2 buts, 1 passe décisive
  • Michy Batshuayi – Fenerbahçe – 3 buts, 1 passe décisive
  • Loïs Openda – RC Lens – 3 buts

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement