PSG : son passage intense à Paris, Donnarumma…Buffon se confie

Lors d'un entretien accordé à l'Agence France Presse avant le duel entre la Juventus Turin et le Paris Saint-Germain en Ligue des Champions, Gianluigi Buffon s'est laissé aller à quelques confidences.

Gianluigi Buffon, Juventus

À 44 ans, l'emblématique gardien de la Juventus Turin n'a toujours pas raccroché les crampons et évolue désormais sous les couleurs à Parme en Serie B italienne. Passé par le PSG lors de la saison 2018-19, Buffon garde un excellent souvenir de son aventure dans la capitale française. “La Juve, j’y ai passé ma vie, il y a inévitablement un lien fort, construit avec tout ce qu’on a vécu ensemble pendant vingt ans. Mais je garde aussi un souvenir particulier de Paris, de mes coéquipiers, des supporters. Cela a été l’une des plus belles expériences de ma vie en tant que footballeur et en tant qu’homme. Ce qui est dommage, c’est que ce match ne va pas compter tant que ça”, a souligné le champion du monde 2006 lors de cet entretien pour l'AFP.

La bonne année pour le PSG ?

Relancé sur les chances de voir le club parisien remporter la Ligue des Champions en juin prochain, Buffon a choisi de botter en touche. “Je ne peux pas dire si c’est la bonne saison ! Tous les ans, ça paraît être la bonne. Paris, lors des sept ou huit dernières saisons, a toujours eu une équipe qui aurait pu gagner. Mais de là à y réussir, il y a des détails, qui parfois dépendent aussi de la chance. Mais tous les ans Paris part pour gagner”, a-t-il expliqué.

Donnarumma, le digne successeur ?

Invité à livrer son sentiment sur la progression de son compatriote Gianluigi Donnarumma, désormais titulaire dans les buts du PSG, le portier italien a estimé que l'ancien Milanais avait fait un très bon choix en signant à Paris. “Il semble plus serein depuis qu’il est titulaire. C’était la bonne décision du club. Il progresse très bien, avec un très bon entraîneur des gardiens qui l’aidera à grandir. Être titulaire te donne une plus grande force, ne pas se sentir sous examen à chaque match. Même si celui qui en pâtit, c’est Keylor (Navas), qui est aussi un très grand gardien, je suis désolé de le voir toujours sur le banc”, a-t-il conclu.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement