PSG : banderole anti-Qatar, moment gênant au Parc des Princes

Les supporters du Paris Saint-Germain se souviendront longtemps de ce dernier match avant la Coupe du monde 2022, notamment parce qu’une scène insolite fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Parc des Princes, PSG

Alors qu’on redoutait des blessures chez les Mondialistes parisiens, on a finalement eu droit à un festival offensif des hommes de Christophe Galtier face au promu Auxerre (5-0) ce dimanche, avec un Hugo Ekitike enfin buteur et sans le moindre bobo à déplorer. Un moment pour le moins particulier a également eu lieu lorsque les supporters de l’AJA ont déployé une banderole «Boycott Qatar 2022» dans le parcage visiteurs du Parc des Princes.

Le PSG attaqué à domicile

A l’approche de la Coupe du monde au Qatar, qui débutera dimanche prochain, ce genre de messages a commencé à fleurir dans de multiples stades à travers l’Europe ces dernières semaines, mais voir cette banderole au Parc des Princes, antre du club propriété de Qatar Sports Investments depuis 2011, avait forcément quelque chose d’assez ubuesque et le service de sécurité du club de la capitale s’est évidemment rapidement chargé de la faire retirer.

Rappelons que le rachat du PSG par les fonds qataris entrait dans le cadre d’une stratégie destinée à améliorer l’image de l’Emirat dans le monde, notamment en vue du Mondial. Plusieurs enquêtes, menées notamment par Mediapart, ont également soupçonné l’ancien président français Nicolas Sarkozy, d’avoir négocié le rachat du club, alors au fond du trou, en échange du vote français pour l’attribution de la Coupe du monde 2022. Depuis, les critiques se cristallisent autour de l’émirat, notamment au sujet des conditions de vie et de travail des nombreux travailleurs étrangers recrutés pour bâtir les stades de la compétition. Des ONG dénoncent ainsi un bilan humain supposé de 6500 ouvriers décédés sur les chantiers du Mondial dans l’Emirat, pendant que d’autres fustigent un système oppressif et proche de l’esclavage moderne avec des passeports qui seraient confisqués aux migrants.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement