OM : forfait pour le Mondial, Amine Harit parle enfin !

Contraint de renoncer à jouer la Coupe du monde 2022 avec le Maroc, Amine Harit est sorti du silence sur les réseaux sociaux. Le milieu offensif de l'Olympique de Marseille a notamment pris la défense du Monégasque Axel Disasi.

Amine Harit, OM

Le rêve d'Amine Harit s'est brisé dimanche dernier. Au stade Louis-II, le milieu de terrain offensif de l'Olympique de Marseille s'est gravement blessé lors de la victoire du club phocéen contre l'AS Monaco (3-2, 15e journée de Ligue 1), après un contact avec le défenseur central Axel Disasi. Sorti sur civière, le joueur de 25 ans a été fixé le lendemain sur son verdict. Victime d'une entorse des ligaments croisés du genou gauche, l'ancien Nantais sera éloigné des terrains pendant une longue période et doit renoncer à disputer la Coupe du monde 2022 avec les Lions de l'Atlas. Resté jusque-là muet, le natif de Pontoise est sorti de sa réserve en publiant un long message sur Twitter. Très marqué par son absence au Qatar, le Marseillais a apporté son soutien à l'ancien Rémois, pris pour cible et convoqué par les Bleus de Didier Deschamps pour remplacer Presnel Kimpembe.

“Je n'en veux pas un instant à Axel”

“J’ai attendu un peu avant de prendre la parole car j’avais besoin de temps pour moi, avec mes proches. Comme vous pouvez l'imaginer, au delà de la douleur physique, c'est difficile de réaliser que le rêve d’une Coupe du monde s'envole à quelques heures de le vivre. Mais comme je l'ai dit en conférence de presse peu de temps avant le match, pour nous qui sommes croyants c'est le Destin, et je l'accepte. Je souhaite aux Lions du Maroc le plus beau des parcours dans la compétition, et je sais que mes frères nous feront honneur. Ensuite, je veux le dire ici comme je lui ai déjà dit en privé : je n'en veux pas un instant à Axel. C'est une action de jeu banale où on joue le ballon tous les deux, il n'y a rien d'intentionnel. Ce qu'il a subi sur les réseaux est inacceptable et j'en suis désolé. Soyons de meilleurs humains. Enfin, je voulais aussi attendre sereinement d’avoir eu mon opération. Merci au Dr. Sonnery-Cottet et à ses équipes pour leur attention. C'est la plus grosse blessure que je n'ai jamais eu, le parcours sera sûrement long et pénible, mais vous me connaissez bien : je ne lâche jamais rien et je pense déjà à revenir plus fort encore. Merci aussi à tout le club de l'OM, au staff qui a bien pris soin de moi dès l’incident sur le terrain à Monaco, et à mes coéquipiers pour leur soutien de chaque instant. Merci à vous tous pour les milliers de messages reçus. Votre présence a été précieuse pour moi, et je peux aborder sereinement cette épreuve grâce à vous aussi. Bonne chance à mes coéquipiers en équipe nationale et en club pour la fin de saison, je ne vous quitterai pas des yeux. Prenez soin de vous. À bientôt sur les terrains. Amine.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement