Juventus : Agnelli rédige une lettre d’adieu

Comme l’ensemble du comité directeur, Andrea Agnelli a quitté la Juventus de Turin, lundi. L’ex-président a rédigé une lettre d’adieu, adressée aux employés du club et divulguée par la presse italienne.

Andrea Agnelli, Juventus Turin

Mediaset a révélé le contenu de la lettre communiquée par Andrea Agnelli aux employés turinois. L’ex-président a fait le bilan de son aventure : “Jouer pour la Juventus, travailler pour la Juventus, un seul objectif : gagner. Quiconque a le privilège de porter le maillot noir et blanc le sait. Ceux qui travaillent en équipe savent que le travail acharné l'emporte sur le talent si le talent ne travaille pas dur. La Juventus est l'un des plus grands clubs du monde et quiconque y travaille ou y joue sait que le résultat est le résultat du travail de toute l'équipe. Nous sommes habitués à gagner par l'histoire et l'ADN. Depuis 2010, nous avons honoré notre histoire en obtenant des résultats extraordinaires: le Stadium (le nouveau stade, ndlr), neuf championnats masculins consécutifs, le premier en Italie à avoir une série Netflix et Amazon Prime, le J|Medical (centre médicale du club), cinq championnats féminins consécutifs à partir du jour zéro. Et encore, l'accord avec Volkswagen (peu le savent), les finales à Berlin (Ligue des champions 2015, perdue contre le Barça) et Cardiff – nos grands regrets – (finale de Ligue des champions 2017 perdue contre le Real), l'accord avec adidas, la Coupe d'Italie Next Gen, le premier club à représenter les clubs au Comité Exécutif de l'UEFA, le J|Musée et bien plus encore.”

Et de poursuivre : «Des heures, des jours, des nuits, des mois et des saisons dans le but de toujours s'améliorer en vue de quelques moments décisifs, poursuit-il. Chacun de nous sait se remémorer le moment avant d'entrer sur le terrain: sortez du vestiaire et tournez à droite, descendez une vingtaine de marches avec une grille au milieu, montez encore une dizaine de marches et vous y êtes: “el miedo escénico” (le traque de l’artiste) et à ce moment où vous savez que vous avez toute l'équipe avec vous, l'impossible devient réalisable. Bernabeu, Old Trafford, Allianz Arena, Westfallen Stadium, San Siro, Geōrgios Karaiskakīs, Celtic Park, Camp Nou: partout où nous allions quand l'équipe était compacte, nous ne craignions personne.”

Le départ d’Andrea Agnelli pourrait notamment fragiliser le projet de Super League, qui n’était plus porté que par trois clubs (avec le Barça et le Real Madrid), ces derniers mois. Pour rappel, une enquête importante est en cours sur les comptes du club italien. Elle pourrait aboutir sur un procès retentissant…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement