La muraille Lloris, le décisif Griezmann, Kane presque parfait… Tops-Flops d’Angleterre-France

Dans un match dominé par l'Angleterre, la France, presque contre le cours global du jeu, s'est imposée (2-1) en quarts de finale de la Coupe du monde 2022. Les Bleus de Didier Deschamps entrent dans le dernier carré du Mondial au Qatar et affronteront le Maroc en demi-finale, mercredi. 

Antoine Griezmann Jude Bellingham Angleterre-France

Les Tops d'Angleterre-France

Griezmann, décisif pour un record

Comme à son habitude depuis le début de cette Coupe du monde, Antoine Griezmann a impressionné par son volume de jeu au milieu du terrain des Bleus. L'attaquant de l'Atlético Madrid, positionné en numéro 10, s'est souvent retrouvé dans sa partie de terrain, pour tacler, gratter des ballons et faire des fautes utiles. Mais Antoine Griezmann a également su se montrer décisif : le champion du monde 2018 a offert une passe décisive à Aurélien Tchouaméni (17e), avant de centrer pour Olivier Giroud (78e), pour le but de la victoire. Antoine Griezmann est par ailleurs devenu le meilleur passeur de l'histoire de l'Équipe de France, ce soir (28), devant Thierry Henry (27), déjà battu pour les buts par Olivier Giroud. Une activité indispensable et un rayonnement de presque tous les instants de la part de Grizou, l'homme – très – fort des Bleus ce soir.

La muraille Lloris

Identifié comme le maillon faible des Bleus par la presse britannique, qui a par ailleurs été très active dans le chambrage cette semaine mais peut désormais s'en mordre les doigts, Hugo Lloris a répondu sur le terrain, comme annoncé en conférence de presse cette semaine. Le portier de 35 ans a notamment été décisif en première mi-temps (22e, 28e), face à son très dangereux compère de Tottenham, Harry Kane, puis au début de la seconde période (46e), pour maintenir les Bleus à flot, avant l'égalisation sur penalty des Anglais (54e). Auteur, en tout, de six parades, Hugo Lloris a très largement contribué à hisser des Bleus dominés mais solides, à son image, en demi-finale de la Coupe du monde 2022.

Kane, un match presque parfait

Malheureux Harry Kane. Le buteur de Tottenham, assurément le joueur le plus dangereux de son équipe, légèrement devant le Gunner Bukayo Saka qui a provoqué un penalty (54e), a dangereusement alerté à deux reprises Hugo Lloris, en première mi-temps. Un vrai poison pour le jeune Dayot Upamecano, qui a eu parfois du mal à contenir Harry Kane, qui a finalement marqué son 2e but du Mondial à la 54e, sur penalty, et qui est devenu à égalité avec Wayne Rooney, le meilleur buteur de sa sélection. Mais à la 84e, le match de l'Anglais, très impressionnant, a basculé : à nouveau en face-à-face avec Hugo Lloris sur penalty, consécutif à une faute de Théo Hernandez sur l'entrant Mason Mount, le buteur des Spurs a tiré dans les nuages. Et a laissé filer l'Équipe de France en demi-finale.

Les Flops d'Angleterre-France

Angleterre, la possession infructueuse

Dominante durant la majeure partie de la rencontre (57 % de possession de balle, 16 tirs à 8), et surtout en seconde période où les Bleus ont largement été dépassés, l'Angleterre n'a pas su concrétiser au tableau d'affichage sa supériorité dans le jeu. Très stériles en première mi-temps, les Anglais sont apparus sans idées, ont régulièrement gardé la balle sans rien en faire et ont surtout paru très effrayés par la possibilité de se faire contrer par Kylian Mbappé. Plus relâchée en deuxième mi-temps, la formation de Gareth Southgate a mis à plusieurs reprises le danger devant les cages de Hugo Lloris, mais n'a pas su garder les siennes inviolées, par deux fois. Face à des Bleus bien plus réalistes, l'Angleterre peut avoir quelques regrets, notamment après le penalty raté de Harry Kane.

Le discret Mbappé

Identifié par les Anglais comme la menace numéro 1 de l'Équipe de France, Kylian Mbappé a été bien muselé par l'organisation défensive anglaise. Marqué de près par le Cityzen Kyle Walker, qui n'a pratiquement jamais amené le surnombre en attaque de peur d'être pris dans son dos par une contre-attaque éclair des Bleus, Kylian Mbappé a régulièrement touché le ballon durant le match, mais a rarement été mis dans de bonnes dispositions pour faire la différence. Pour preuve, le champion du monde 2018 n'a fait aucun tir cadré de la partie. Menace latente, donc, mais discrète, ce samedi soir.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement