Le virus chez les Bleus, Dembélé calme les craintes

Convié ce vendredi devant les journalistes, à deux jours de la finale de la Coupe du monde 2022 entre la France et l'Argentine, Ousmane Dembélé a donné des nouvelles du groupe de Didier Deschamps, touché par un syndrome viral.

Ousmane Dembélé, Equipe de France, France, médias

Les Bleus tremblent à l'approche de la finale de la Coupe du monde 2022. Depuis quelques jours, plusieurs joueurs de l'équipe de France sont touchés par la maladie. Mercredi dernier, à l'occasion de la demi-finale gagnée contre le Maroc (2-0), Dayot Upamecano et Adrien Rabiot étaient absents de la feuille de match. Malades, le défenseur central du Bayern Munich et le milieu de terrain de la Juventus Turin se sont en revanche entraînés jeudi, à la différence de Kingsley Coman. Comme indiqué dans un communiqué par la Fédération française de football, le milieu offensif du Bayern Munich a été “victime d'un petit syndrome viral.” Comme expliqué par RMC Sport, le staff médical des champions du monde 2018 se refuse à parler d'une infection au coronavirus, qui remettrait totalement en question la bonne tenue de la finale contre l'Argentine, dimanche.

“On n'a pas peur du virus”

Présent ce vendredi en conférence de presse, Ousmane Dembélé a été interrogé sur la question. Non sans ironie, l'ailier du FC Barcelone s'est voulu très rassurant malgré les craintes légitimes venues de l'extérieur. “On n'a pas peur du virus. Dayot et Adrien ont eu mal à la tête ou un peu mal au ventre. Je leur ai fait un petit thé avec du gingembre et du miel et ça allait mieux. Mais non, non, non. On n'est pas préoccupé par ça et j'espère que tout le monde va aller bien. J'espère que tout le monde va être prêt pour la finale.” Ces prochaines heures permettront sans doute de dissiper totalement le doute sur la participation des uns et des autres contre l'Albiceleste.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement