Benzema, son avenir avec les Bleus… Deschamps répond aux polémiques

Présent ce samedi en conférence de presse après son capitaine Hugo Lloris, le sélectionneur de l'Équipe de France, Didier Deschamps, a été interrogé par les journalistes présents sur divers sujets brûlants.

Karim Benzema Didier Deschamps France

Malgré l'accession des Bleus à la finale de la Coupe du monde 2022, Didier Deschamps est contesté, même par des anciens coéquipiers comme Christophe Dugarry. En fin de contrat à la fin du mois avec l'Équipe de France, le sélectionneur a rappelé que son avenir n'était pas important : “Je suis très bien, très heureux dans cette fonction. Le plus important n'a jamais été moi, mais l'équipe de France. Elle est au-dessus de tout, je suis à son service, et encore là pour le match de demain. Mais ce n'est pas moi le plus important. Ce que j'ai uniquement dans la tête, c'est le match de demain (dimanche).”

Après la victoire contre l'Angleterre en quarts de finale, Didier Deschamps avait indiqué qu'il pouvait désormais choisir son avenir. Zinédine Zidane, intéressé, se tient en embuscade.

Deschamps évacue encore le sujet Benzema

Agacé il y a deux jours par une question sur Karim Benzema, Didier Deschamps a répondu plus longuement, ce samedi, mais pas sans moins d'agacement face à la question récurrente du retour du Ballon d'or 2022 en Équipe de France durant ce Mondial : “Vous vous passez le mot entre journalistes étrangers ? Si je ne réponds pas, vous allez dire que je suis énervé. J'ai des joueurs qui ont été blessés avant. Karim (Benzema) en fait partie. Le dernier à s'être blessé, c'est Lucas Hernandez. Depuis, j'ai 24 joueurs à gérer. Poser la question vis-à-vis de ces joueurs-là, c'est pour le moins maladroit, voire un peu plus. Le groupe est là. Je ne m'occupe pas des invitations des joueurs, anciens joueurs ou des joueurs blessés. Je ne sais pas qui sera là. On avait un groupe au départ et qui, de par ce qu'il s'est passé… On en a perdu trois, avec (Christopher) Nkunku au début. Ils ont fait partie de l'aventure. Ils seront 24 demain.”

Alors que la relation entre Didier Deschamps et Karim Benzema serait fraîche, le buteur du Real Madrid a posté, hier, un message énigmatique sur son compte Instagram. Autorisé par son club à venir assister à la finale de la Coupe du monde, dimanche, le Madrilène pourrait finalement rester en Espagne.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement