Özil tacle les Bleus et soutient Benzema !

Sur son compte Twitter, Mesut Özil a réagi à la défaite de l'Equipe de France en finale de Coupe du monde contre l'Argentine (3-3, 4-2 au tab). Regrettant visiblement l'absence de Karim Benzema, le milieu de terrain allemand n'a pas manqué d'égratigner des Tricolores. 

Au-delà de cette défaite si difficile à digérer, un autre grand défi attend Didier Deschamps au cours des prochains mois. S'il reste à la tête de l'Equipe de France, le sélectionneur national devra en effet gérer le dossier Karim Benzema. L'absence de ce dernier au Lusail Stadium lors de la finale d'hier pour encourager ses partenaires n'a d'ailleurs échappé à personne. Il avait pourtant été invité par Emmanuel Macron pour ce rendez-vous si important. De nombreuses zones d'ombre entourent donc le cas de l'attaquant du Real Madrid.

Selon plusieurs sources, la relation entre le champion du Monde 1998 et le Ballon d'Or 2022 se serait en effet dégradée au cours des dernières semaines. Le flou demeure d'ailleurs toujours autour de la blessure de l'ancien attaquant de l'Olympique Lyonnais qui a privé ce dernier de Coupe du monde. Certains assurent ainsi que KB9 avait demandé à rester au Qatar avec le reste du groupe afin de revenir plus tard dans la compétition. Finalement, le natif de Lyon a visiblement été invité à faire ses valises au plus vite.

“No Benzema, No Party”

Ces derniers jours, KB9 a posté plusieurs messages énigmatiques sur son compte Instagram. S'il parait difficile de décrypter l'état d'esprit du joueur de 35 ans, le malaise semble bel et bien présent. Et ce n'est pas l'un des derniers posts de Mesut Özil sur Twitter qui va faire désenfler la polémique.

“No Benzema, No Party”, (“Pas de Benzema, Pas de fête”), a ainsi écrit le joueur de Başakşehir à l'issue de la finale de la Coupe du monde. Une manière sans doute pour l'ancien milieu de terrain du Real Madrid de soutenir son ami Karim Benzema.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement