Mercato - Le très courtisé Ounahi sort du silence sur son futur

Convoité par plusieurs clubs de renom après sa très belle Coupe du monde 2022 avec le Maroc, Azzedine Ounahi a profité d'une interview aux médias officiels d'Angers pour évoquer son avenir à l'approche du mercato hivernal.

Azzedine Ounahi, Maroc

Grand artisan du parcours exceptionnel réalisé par le Maroc sur les terrains de la Coupe du monde 2022 – qualification historique pour les demi-finales contre la France (0-2) avant une défaite face à la Croatie lors de la petite finale (1-2) – Azzedine Ounahi fait partie de ces Lions de l'Atlas très demandés sur le marché des transferts. Ce que n'a pas caché le président d'Angers, Saïd Chabane. En France, l'Olympique de Marseille serait sur les rangs tout comme les Italiens de Naples.

“Je ne sais pas encore”

Sous contrat jusqu'en juin 2026 avec le SCO, qui a communiqué le départ de son entraîneur Gérald Baticle, le milieu de terrain de 22 ans – sept matchs dont six titularisations au Qatar – a accepté une mise au point sur son futur, à l'occasion d'un entretien accordé aux médias officiels de l'actuelle lanterne rouge de la Ligue 1. Très reconnaissant envers le club basé dans le Maine-et-Loire, “qui m’a offert la possibilité de disputer la Coupe du monde et de pouvoir exposer et montrer mes qualités au monde”, l'ancien pensionnaire d'Avranches n'exclut aucun scénario.

“Aujourd’hui, nous savons tous qu’il y a des clubs intéressés. Ce sera un choix à faire, un choix qui sera important pour ma carrière et surtout faire le bon choix. Nous ne savons pas comment ça va se passer encore. Est-ce que je vais signer et partir en janvier ? Est-ce-que je vais signer, rester et aider le club et partir cet été ? Je ne sais pas encore. J’attends d’ici les jours, semaines qui arrivent pour faire le bon choix. Je suis en contact tous les jours avec le Président. Nous allons faire le bon choix pour ma carrière et pour le club.”

Azzedine Ounahi ne donne pas la priorité à un championnat. “C’est ce que j’ai dit au président. Le projet sportif passe avant tout. Je n’ai pas de championnat préféré, je n’ai pas une destination idéale, je regarde avant tout le projet sportif. Dans le club où j’irai, je dois encore progresser pour montrer mes qualités. Pour être clair avec tout le monde, je n’ai pas de préférence pour tel ou tel championnat parce que je regarde le projet sportif, l’intérêt du club mais aussi le mien. S’il y a un vrai projet sportif, c’est là-bas que j’irai.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement