Mercato - OM : le constat saissisant de Tudor sur l’entraînement

En conférence de presse, Igor Tudor a dressé un bilan de son parcours à la tête de l’équipe de l’OM. Le coach croate fait son autocritique, assurant faire une analyse au quotidien pour éviter de répéter les erreurs. Le technicien apprécie travailler dans le club, mais regrette que certains joueurs ne soient pas capables de s’adapter à sa méthode.

Igor Tudor, OM

Face aux médias, Igor Tudor a fait le point sur son travail sur le banc du club olympien. Le Croate pense que deux buts le séparent d’un parcours plus en adéquation avec les attentes. Le technicien fait son autocritique : « Tous les entraineurs espèrent faire une deuxième partie exceptionnelle. L’analyse, je la fais au quotidien, on fait tous des erreurs, elles peuvent s’analyser toutes les semaines. C’est un club fascinant, mais aussi difficile à vivre. On a fait un bon travail, pour qu’il soit très bon, il aurait fallu deux buts de plus: contre Tottenham et Lens. On serait encore en Ligue des champions et sûrement deuxièmes du championnat. On essaye de s’améliorer tout le temps », a-t-il confié aux journalistes présents.

Tudor observe des changements d’attitude à l’entraînement

Le technicien a également évoqué son groupe, où quelques éléments n’ont pas été capables de s’adapter à sa méthode. C’est notamment le cas de Gerson, qui devrait quitter le club dans les prochains jours : « Si je fais une évaluation sur comment les joueurs se comportent maintenant et au début de la saison, ce sont deux mondes différents. Ma caractéristique est très simple : dicter la ligne à suivre. Les joueurs sont professionnels et payés pour faire ce que je leur demande. Certains joueurs peuvent ne pas être habitués à ça et nécessitent un temps d’adaptation. Je pense que j’ai un bon groupe avec des joueurs qui ont envie de travailler. Ce serait idyllique de penser qu’un groupe de 25 joueurs peut avoir la même mentalité. »

Igor Tudor a été recruté par Pablo Longoria et Javier Ribalta pour inculquer les valeurs de travail si souvent associées à l’Italie. L’ex-défenseur passé par la Juventus de Turin (1998-2007) est réputé pour son intransigeance et sa capacité à tirer le meilleur de ses troupes. Le technicien est certainement marqué par les méthodes des entraîneurs qu’il a côtoyés, tels que Marcelo Lippi, Carlo Ancelotti et Fabio Capello. Son passage s’inscrit dans la volonté d’un changement d’état d’esprit, à la Commanderie. Pas seulement pour cette saison, mais aussi pour les prochaines.

Depuis l’arrivée du natif de Split, l’OM a obtenu 11 succès et 3 matchs nuls et concédé 7 défaites (dont 4 en Ligue des Champions). Un bilan correct, compte tenu du changement de méthode.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement