Mercato - Un espoir français va jouer pour la sélection d’Algérie

Rayan Aït-Nouri a fait son choix, d'après les informations relayées par le journal L'Équipe : le gaucher va opter pour l'Algérie très prochainement. Djamel Belmadi, le sélectionneur, va pouvoir appeler l'élément de Wolverhampton dans sa prochaine liste.

Rayan Ait-Nouri, Wolverhampton. Andros Townsend, Everton

Ce n'est pas le premier, et ce ne sera certainement pas le dernier, mais Rayan Aït-Nouri va tourner définitivement le dos à l'Équipe de France, comme beaucoup d'autres, pour jouer sous les couleurs de l'Algérie. International français dans les catégories de jeunes (U18, U19 et Espoirs), l'ancien défenseur d'Angers en L1 n'a jamais été dans les petits papiers de l'actuel sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps. Pressé par l'Algérie, Rayan Aït-Nouri a cédé aux avances de la sélection du Maghreb et pourra revêtir son maillot dès mars 2023. Houssem Aouar, le joueur de l'OL, est dans un cas de figure similaire et pourrait prendre le même chemin que l'ancien angevin.

Enfin, le futur international algérien pourrait également changer de club prochainement. Toujours d'après L'Équipe, le gaucher se morfond à Wolverhampton cette saison. Le protégé du puissant agent Jorge Mendes n'a disputé que 15 matchs cette saison, dont 9 en position de titulaire. Sous contrat jusqu'en 2026, Rayan Aït-Nouri aurait envie de changer d'air, alors qu'en Liga, le FC Séville serait très intéressé par ses services.

L'avenir de Belmadi pose question

En fin de contrat avec la sélection d'Algérie en décembre 2022, Djamel Belmadi n'est, théoriquement, plus l'entraîneur de la sélection nationale à l'heure actuelle. Mais, malgré les échecs de l'équipe ces derniers mois (élimination précoce de la CAN, défaite en barrages de la Coupe du monde 2022), l'ancien joueur de l'OM a toujours la confiance de sa direction, voire du gouvernement.

Le ministre des Sports de l'Algérie, Abderrazak Sebgag, a notamment défendu Djamel Belmadi dans une interview pour Afrik Foot, en évoquant une prolongation déjà actée, alors qu'elle n'a pas encore été annoncée officiellement : “Les critiques ? Chacun est libre de donner son avis sur la question. Je ne vais pas dire aux gens ce qu'ils doivent dire. La Fédération algérienne de football est indépendante et elle a toutes les prérogatives pour choisir le sélectionneur national. Il faut choisir le bon timing pour évoquer ce sujet. Chacun peut donner son avis. La Fédération a prolongé sa confiance avec le sélectionneur national. Il a beaucoup donné pour l'équipe nationale. Je pense que ces interrogations ne sont pas à leur place. Et ce n'est pas le moment d'en parler.”

Djamel Belmadi est l'entraîneur de la sélection d'Algérie depuis 2018.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement