En guerre avec les fans, Fonseca met fin au débat

Convié ce vendredi à un point presse, Paulo Fonseca s'est encore exprimé sur les sifflets proférés par les supporters de Lille contre Reims. L'entraîneur portugais a tenté d'éteindre l'incendie avec le public nordiste.

Paulo Fonseca, Lille LOSC

Lundi dernier, au terme du nul concédé par Lille face à Reims au stade Pierre-Mauroy (1-1, 17e journée de Ligue 1), Paulo Fonseca poussait un énorme coup de gueule. L'entraîneur portugais pestait contre les sifflets des supporters du club nordiste, au point de menacer de claquer la porte si les fans du LOSC n'étaient pas contents de son travail sur le banc. Suite à cette sortie remarquée de l'ancien technicien de l'AS Rome, l'un des groupes de supporters de Lille lui a répondu dans un communiqué. Les Dogues Virage Est ont regretté que le successeur de Jocelyn Gourvennec n'accepte pas la critique sur le niveau de jeu de ses joueurs.

“J'ai peut-être été trop dur”

Présent ce vendredi en conférence de presse, à deux jours du 32e de finale de la Coupe de France contre Troyes, Paulo Fonseca a encore évoqué cet épisode. Le manager de 49 ans a voulu sonner la fin de la récréation avec ses détracteurs, dans des propos relayés par L'Equipe. “Je ne veux pas me défiler. Il est vrai que j'étais très frustré par le match, mécontent de la situation et du résultat. Je l'ai accepté mais ma réaction, à chaud, a été assez forte. J'ai réagi sur le coup de l'émotion. J'ai peut-être été trop dur mais je défendais mes joueurs et ma méthode. Je comprends très bien l'attitude des supporters. Ils connaissent nos ambitions dans le jeu et ce que l'on construit. Quand on est coach, on doit rester ouvert aux critiques.”

Sans défaite en championnat lors des quatre dernières journées, Lille occupe la septième place du classement avec 30 points, à six longueurs du podium et de la troisième place détenue par l'Olympique de Marseille.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement