La ministre des Sports tacle à son tour Le Graët !

Les réactions s'enchaînent après les déclarations fracassantes de Noël Le Graët sur Zinedine Zidane. La ministre des Sports a chargé le président de la Fédération française de football.

Amélie Oudéa-Castéra

C'est un entretien qui suscite la polémique. Interrogé dimanche par RMC Sport sur la situation de Zinedine Zidane, Noël Le Graët explique que l'ancien entraîneur du Real Madrid n'a jamais été envisagé pour remplacer Didier Deschamps, prolongé jusqu'en juin 2026 à la tête de l'équipe de France. Le président de la Fédération française de football s'est montré très dur au moment de répondre sur l'avenir de “Zizou”, annoncé sur les tablettes de la Fédération brésilienne de football dans le cadre de la succession de Tite sur le banc de la Seleçao. “Je n'en ai rien à secouer, il peut aller où il veut !”

“Un président ne devrait pas dire ça”

Cette sortie folle du dirigeant breton a fait réagir le football français, à commencer par l'attaquant des Bleus et du Paris Saint-Germain Kylian Mbappé, très remonté contre Noël Le Graët. Autre réaction, celle du gouvernement français et de la ministre des Sports. Dans un message publié sur son compte Twitter, Amélie Oudéa-Castéra dénonce “un manque de respect honteux” et demande des “excuses” à l'homme de 81 ans. “Déclarations à nouveau hors sol avec en prime cette fois un manque de respect honteux, qui nous heurte tous, à une légende du foot et du sport : un ‘président' de la première fédération sportive de France ne devrait pas dire ça. Des excuses pour ce mot de trop sur Z. Zidane svp.”

Les déclarations de Noël Le Graët vont à coup sûr faire chuter encore un peu plus sa popularité, déjà au plus bas. Pour rappel, le natif des Côtes-d'Armor a été réélu en mars 2021 président de la 3F pour un quatrième mandat, jusqu'en 2024, année durant laquelle se disputera le championnat d'Europe en Allemagne.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement