“Se sortir les doigts du c**” : Après la défaite, un défenseur de Montpellier explose de colère

Du côté de Montpellier, la crise ne cesse de s'intensifier depuis quelques semaines. Ce dimanche après-midi, les Héraultais ont perdu contre Strasbourg (2-0), la menace de relégation est désormais bien réelle au grand dépit des joueurs. 

En s'inclinant sur la pelouse de la Meineau à l'occasion de la 22ème journée du championnat de France, le Montpellier Hérault Sporting Club a concédé sa quatorzième défaite de la saison. Avec 20 unités au compteur, l'équipe de l'Hérault occupe la quinzième place du classement à deux petits points seulement de la zone rouge.

Sur leurs cinq derniers matchs, les Oranges et Bleus n'ont connu qu'une seule victoire et subi quatre défaites. Au-delà d'enchaîner les mauvais résultats, cette équipe pêche surtout par son incapacité à relever la tête. Cette réalité ne semble d'ailleurs pas avoir échappé aux joueurs et notamment à Maxime Estève, défenseur central du MHSC.

On a été zéros, ça fait quelques temps qu’on est zéros !

Au micro de Prime Vidéo, ce dernier n'a pas caché sa colère et son inquiétude suite à ce cuisant revers. “On a été zéros, ça fait quelques temps qu’on est zéros ! On aurait pu jouer 6h et demi qu’on aurait pas mis un but. À un moment donné, faut se sortir les doigts du cul. Moi, ça me casse les couilles qu’on soit dans la difficulté comme ça tous les week-ends” a notamment pesté le pensionnaire de la Paillade.

https://twitter.com/MercaFoot_/status/1622268633253662720

“C'est compliqué. Honnêtement je ne sais pas, on était à un de plus, mais rien ne fonctionne, on ne fait pas les bonnes choses, donc à un moment donné il faut se remettre en question. La remise en question est faite depuis un an et demi mais ça ne fonctionne pas ! Il faut dire les choses. On en revient là où on est, on a tout ce qu'on mérite”, a ensuite poursuivi le jeune défenseur auprès de nos confrères.

Hubert De Thé
Jeune journaliste passionné par le football dans toute sa richesse (histoire, culture, politique et supporterisme). En relation tumultueuse avec l'Olympique Lyonnais depuis 2007.