Bordeaux : Triaud se lâche sur les médias

Alors qu'une réunion est prévue ce jeudi à l'Elysée entre François Hollande et plusieurs représentants du football français, le président des Girondins de Bordeaux Jean-Louis Triaud est revenu ce mercredi sur la façon dont les médias traitent l'affaire concernant la mobilisation (fin novembre) des clubs professionnels au sujet de la taxe à 75% sur les hauts revenus.

Le terme de grève n'est pas n'est pas approprié. On n'impose rien aux joueurs, on refuse de disputer les matchs. Il n'y aura pas de contrôleurs, il n'y aura pas de guichetiers. Si les joueurs veulent venir sur la pelouse tous seuls, on ne les empêchera pas. On n'a rien demandé aux joueurs. On entend n'importe quoi. De ce que j'entends sur les ondes ou ce que je lis dans la presse, je me dis qu'on a affaire à des gens qui ne veulent pas comprendre et ça m'inquiète. S'il y a autant d'approximations sur les informations, ça me fait douter de ce que je lis ou ce que j'entends“, a confié le patron bordelais.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)