Mercato - Real Madrid : Ancelotti poussé vers la sortie

L'entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, est courtisé par le Brésil, qui n'a plus de sélectionneur depuis la fin de la Coupe du monde 2022.

Dans un entretien pour la Gazzetta dello Sport, la légende brésilienne Zico a confié son désir de voir l'Italien quitter le Real Madrid, pour rejoindre le Brésil : “Carlo Ancelotti serait l'idéal car il est respecté de tous, même les adversaires de ses équipes. C'est l'entraîneur numéro 1 au monde, il connait le football comme personne et a compris que les joueurs sont plus importants que les modules de jeu. Avec lui, tous les joueurs s'expriment au mieux et d'ailleurs à Madrid, il a su rapidement valoriser nos jeunes Vinicius et Rodrygo, les champions du futur.”

Le contrat de Carlo Ancelotti au Real Madrid s'étend jusqu'en juin 2024. Le club espagnol, 2e de la Liga, pourrait cela dit ne pas empêcher l'ancien coach de l'AC Milan de s'en aller, en cas de volonté de partir. Ce qui n'est pas acquis.

Un joueur du Celta Vigo pour l'été prochain ?

Outre son coach, le Real Madrid pense à son effectif pour la saison prochaine. D'après les informations relayées par la Cadena Ser, le milieu offensif Gabri Veiga aurait tapé dans l'œil de la direction madrilène. L'Espagnol de 20 ans réalise, il faut dire, une saison très intéressante avec le 13e de la Liga. Cette saison, sa première complète en équipe une, le milieu offensif a disputé 26 matchs, pour 8 buts et 3 passes décisives.

https://www.youtube.com/watch?v=BrFjrrq_mjc

Lié à son club formateur jusqu'en juin 2026, Gabri Veiga a une clause libératoire qui s'élève à 40 millions d'euros. Une somme bien plus abordable pour un recrutement que la superstar Jude Bellingham (Borussia Dortmund), pour qui le Real Madrid devra dépenser plus de 100 millions d'euros. Ce qui ferait hésiter le club espagnol.

En attendant, le Real Madrid, battu par le Barça dans la semaine, affronte le Betis Séville ce dimanche.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.