Arbitrage : l’OM se rebelle contre la commission de discipline

L’OM envisage de faire appel de la suspension de Leonardo Balerdi. Les dirigeants phocéens jugent sa sanction de deux matchs fermes trop sévère.

Dimanche soir, Leonardo Balerdi a écopé d’un carton rouge pour avoir déséquilibré Habib Diallo, qui était idéalement placé pour filer vers le but de Pau Lopez. Après la rencontre, Igor Tudor a dénoncé une décision qu’il jugeait injuste. Le technicien olympien a estimé que l’Argentin avait simplement « touché » le joueur strasbourgeois, ce qui ne justifiait pas une expulsion. Et la commission de discipline a néanmoins sanctionné le défenseur de 2 matchs de suspension fermes, mercredi.

« Le club se réserve le droit de faire appel »

Sur son site internet, l’OM a réagi à cette décision : « L’Olympique de Marseille prend acte de la décision de la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel concernant la suspension de son défenseur Léonardo Balerdi (2 matchs fermes). En attente d’éléments complémentaires, le club se réserve le droit de faire appel », a-t-il écrit.

Le club phocéen pense que la sanction est trop lourde, compte tenu de l'action : « L’Olympique de Marseille entend que la Commission de Discipline de la LFP agisse en application d’un règlement disciplinaire et d’un barème fixant le principe de sanctions automatiques, mais regrette la sévérité de cette suspension survenue à la suite d’un comportement du joueur dont le caractère fautif reste discutable. L’Olympique de Marseille estime que ce principe de sanctions automatiques est peu approprié pour des situations comme celles-ci et devrait être reconsidéré. Le club a pris attache avec les instances pour partager sa position et travailler ensemble en faveur d’une amélioration de ce système en vigueur », a-t-il poursuivi.

Le club phocéen dénonce depuis longtemps les barèmes de sanction de la commission de discipline. Ses dirigeants ont notamment poussé pour les changements survenus au sein de l’arbitrage de la Ligue 1, ces derniers mois.

Jordan Belly
Je rédige des articles sur le foot depuis 2003, sport que je suis assidûment depuis la fin des années 80. Plus largement, je travaille sur des projets de contenu SEO ou d’ouvrages dans le domaine de l’édition.