PSG-Rennes : l’hécatombe se confirme pour les Parisiens !

Déjà quasiment assuré de remporter le titre de champion de France, le PSG recevra le Stade Rennais ce dimanche en fin d'après-midi. Pour cette opposition face au cinquième de la Ligue 1, Christophe Galtier devra composer avec un grand nombre d'absents notamment dans le secteur défensif. 

Pour les supporters du Paris Saint-Germain, cette fin de saison s'annonce des plus calmes et pas forcément très emballante. Si le onzième titre de champion de France parait plus qu'accessible, l'heure est loin d'être à la fête du côté de la capitale. Eliminés une nouvelle fois de la Champions League dès les huitièmes de finale, les Rouges et Bleus devront attendre encore un peu avant de réaliser le rêve de leurs propriétaires qataris.

Afin de reconquérir un public déçu quant il n'est pas complétement résigné, les hommes de Christophe Galtier auront pour seul possibilité de briller en Ligue 1 et de proposer un peu de spectacle à des fans en pleine déprime. Ce pourrait être notamment le cas lors de la réception de Rennes qui aura lieu demain (17h05) au Parc des Princes.

PSG : Ramos forfait pour affronter le Stade Rennais

Battus lors du match aller (1-0), les Franciliens doivent en plus prendre leur revanche sur les Bretons. Pour Christophe Galtier, la préparation de cette rencontre de la 27ème journée de Ligue 1 s'annonce cependant comme plus compliquée que prévu. Le groupe parisien fait en effet face à une cascade de blessures. Outre Neymar et Presnel Kimpembe déjà forfaits pour de nombreux mois, l'infirmerie du Camp des Loges tourne à plein régime.

Face à Rennes, le coach du PSG devra élaborer sa composition en faisant sans Sergio Ramos qui souffre du mollet droit. Achraf Hakimi est de même forfait tout comme le jeune Nordi Mukiele qui fait face à une lésion haute des ischios-jambiers, selon Le Parisien. Sur le front offensif, Carlos Soler est lui aussi inapte à jouer pour cause de “gène musculaire”.

 

Hubert De Thé
Jeune journaliste passionné par le football dans toute sa richesse (histoire, culture, politique et supporterisme). En relation tumultueuse avec l'Olympique Lyonnais depuis 2007.