Mercato - Un grand espoir du Barça en colère contre Xavi !

Si le FC Barcelone est leader de la Liga, avec une confortable avance (12 points) sur son dauphin, le Real Madrid, le club catalan a des problèmes d'effectif à gérer.

D'après les informations du média espagnol Sport, le FC Barcelone entend se séparer du Français Samuel Umtiti cet été. Le défenseur central, prêté à Lecce, en Serie A, jusqu'à la fin de la saison, ne devrait pas rester en Italie, Lecce n'ayant pas d'option d'achat accolé au prêt de l'ancien Lyonnais. Le champion du monde 2018 va donc rentrer en Espagne, et être placé sur la liste des transferts, alors que le Barça a trouvé un équilibre avec Ronald Araujo, Andreas Christensen et Jules Koundé.

Selon Sport, plusieurs clubs, dont les noms n'ont pas filtré, seraient prêts à recruter Samuel Umtiti lors du prochain mercato estival. Le Français, qui joue régulièrement à Lecce (15 matchs cette saison) après des débuts compliqués, est sous contrat jusqu'en 2026, mais sa valeur marchande, très peu élevée selon le site spécialisé Transfermarkt, rend le défenseur central gaucher de 28 ans particulièrement abordable (4 millions d'euros).

Fati en colère

De son côté, Ansu Fati a-t-il réussi à digérer le fait de porter le numéro 10 de Lionel Messi ? L'Espagnol de 20 ans, qui joue peu cette saison (38 apparitions, 11 titularisations seulement), n'a pas convaincu son coach, Xavi Hernandez, de lui accorder sa confiance. L'Espagnol est en effet le cinquième choix sur les ailes, derrière Ousmane Dembélé, Raphinha, Ferran Torres et Gavi. D'après Sport et la Cadena Ser, cette situation déplairait à Ansu Fati, qui serait en colère contre son entraîneur.

C'est pour cette raison qu'une réunion aurait eu lieu entre l'entourage de l'offensif et la direction du FC Barcelone, représentée par Jordi Cruyff et Mateu Alemani. Bori Fati, le père de l'ailier, se serait plaint du temps de jeu d'Ansu. En retour, les deux dirigeants du Barça auraient assuré à Bori Fati la confiance du club en l'international espagnol (7 sélections), tout en indiquant ne pouvoir interférer dans les choix de Xavi.

Un départ en fin de saison est donc toujours une possibilité, en particulier si la situation d'Ansu Fati ne change pas.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.