PSG : Beckham a un message pour les supporters

Lors d’un entretien pour PSG TV, David Beckham est revenu sur son passage dans la capitale française en 2013.

L’actuel copropriétaire de l’Inter Miami en Major League Soccer a d’abord évoqué les raisons de sa signature au PSG. “Ils m’ont dit : ‘Nous savons que tu es en fin de contrat. Nous n’avons pas gagné le championnat depuis un certain temps. Nous sommes en forme, mais nous pensons que si tu viens dans l’équipe pour le reste de la saison, tu nous donnerais un petit coup de pouce.' Donc l’opportunité de faire partie de l’équipe qu’ils avaient…”, a-t-il confié lors de cette interview tournée en partie au Parc des Princes.

La famille PSG

Même s’il n’a joué que quelques mois pour le Paris Saint-Germain, l’ancien international anglais garde un très bon souvenir de son passage en Ligue 1. “Je me souviendrai toujours de ce qu’ils ont fait pour moi, de la façon dont ils m’ont traité et de l’attitude des supporters du PSG à mon égard. J’ai eu l’impression d’être traité comme si j’étais là depuis 16 ans et que je faisais partie de cette famille (…) Cela m’a enthousiasmé et m’a donné l’occasion de jouer pour une autre équipe en Europe, l’une des plus grandes. Je ne pouvais pas refuser (…) Étant donné que je ne parlais pratiquement pas français, ce sont les joueurs français qui m'invitaient chez eux le week-end, pour des barbecues et pour boire un verre. J'ai probablement passé plus de temps avec les joueurs français qu'avec les autres”, a expliqué l'ancienne idole de Manchester United.

L’atmosphère du Parc des Princes

Une chose est sûre, Beckham a été particulièrement marqué par l’enthousiasme des supporters parisiens lors des rencontres à domicile. “Tout le monde sait que je suis un grand fan de football, alors jouer dans ce stade en connaissant l'histoire, les joueurs qui ont joué ici, Pauleta, Ronaldinho, David Ginola… Tous ces grands joueurs ont joué ici, mais la raison pour laquelle j’avais hâte de jouer au Parc des Princes ?  C’était les supporters ! Les supporters de ce stade créent quelque chose d’incroyable”, a-t-il conclu.

Romain Boselli
Journaliste radio depuis 2010 (Europe 1-RFM), j'ai toujours gardé par ailleurs ce plaisir de rédiger des articles sur le football et le sport en général. Rédacteur web sur Top mercato depuis une dizaine d'années, j'interviens également dans une école de journalisme pour former les professionnels de demain à Montpellier. Particularité : grand fan de l'équipe de France !