L1 : Riolo tacle les présidents

Alors que le football français n’est plus compétitif en Europe ces dernières années, le journaliste de RMC, trouve l’explication dans les maux du football hexagonal, dans l’attitude et la manière dont les présidents de L1 gèrent leur club.

Dans les colonnes de Onze-Mondial ce mois-ci, le journaliste critique les présidents des clubs français : « Il n’y a pas de passion chez nos dirigeants. La plupart n’en n’ont rien à carrer du foot. Féry à Lorient ? Il s’en cague. Rivière à Nice ? Pareil. Triaud ? Il préfère le vin. Seydoux ? Il a envie de vendre. Sadran, Pinault, tous ces mecs ne sont pas des passionnés. Et ça rejailli sur la façon dont ils gèrent leur club » explique Daniel Riolo.