Bastia : les dirigeants corses remontés contre la LFP

Dans un communiqué publié sur son site officiel, le SC Bastia regrette la décision de la comission de discipline de la LFP, qui a placé en instruction le dossier du match Bastia-ETG (1-2, 3/12, 16ème journée) pour pour “des incidents survenus pendant et à l'issue de la rencontre envers les arbitres et délégués”.

“C'est donc l'ensemble des composantes du Sporting Club de Bastia qui est aujourd'hui montré du doigt, sur fond de menaces de très lourdes sanctions, déplore le club corse. Comme chacun a pu s'en rendre compte, les difficultés sportives auxquelles le Sporting est confronté depuis le début de saison engendrent un regain de tension, trop souvent provoqué par des décisions arbitrales pénalisantes, qui alimentent un sentiment d'injustice et de révolte. (…) Loin d'être abattu, le Sporting a toujours su surmonter les épreuves et les injustices. C'est pourquoi le club appelle aujourd'hui l'ensemble du public à la mobilisation générale et au soutien inconditionnel des joueurs mais aussi, à tous les niveaux du club, à une vigilance de tous les instants car nous savons par avance que rien ne nous sera épargné cette saison.”

Lors de la rencontre incriminée, les décisions de l'arbitre, M.Varela, avaient provoqué l'ire des joueurs et du public bastiais.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement