Lens – Arsenal : les Tops/Flops avec Wahi en feu, les Gunners sans idée…

D'abord menés par les Gunners, les Sang et Or se sont offerts une superbe victoire face à Arsenal (2-1) pour le retour de la Champions League au Stade Bollaert mardi. Les Nordistes peuvent plus que jamais rêver de huitièmes de finale. Voici les Tops et les Flops de ce choc entre Lens et Arsenal. 

Les Tops de Lens – Arsenal

Wahi au septième ciel

Aligné à la tête de l'attaque des Sang et Or, l'ancien Montpelliérain a réalisé un match de très haut niveau. On ne peut pas dire pourtant que l'attaquant de 20 ans ait été abreuvé de ballons par ses partenaires (14 ballons touchés seulement). Mais l'international Espoirs a su saisir les rares opportunités qui s'offraient à lui. Il a ainsi donné une superbe passe décisive à Adrien Thomasson (25ème) qui a permis aux Lensois de se relancer totalement. De passeur, il s'est ensuite transformé en buteur pour cette fois-ci offrir l'avantage à son équipe (69ème). Après des débuts difficiles, Elye Wahi est clairement sur la bonne voie avec le RC Lens.

La fierté lensoise

Pour le grand retour de la Ligue des Champions à Bollaert, les Sang et Or se sont clairement montrés à la hauteur de l'évènement. Loin de trembler face aux vice-Champions d'Angleterre, les Nordistes ont assumé leur rang de dauphin du PSG. Malgré un très bon début de match, les Lensois ont tout de même concédé l'ouverture du score suite à une grosse erreur d'Adrien Thomasson.

Les hommes de Franck Haise n'ont pourtant pas cédé à la panique et sont restés fidèles à leurs valeurs habituelles. Ne relâchant pas leurs efforts et résistant aux assauts des Anglais, Lens n'est jamais sorti de son match et a trouvé les ressources pour égaliser puis pour passer devant.

Solide Kevin Danso

Grosse performance du défenseur central autrichien. Alors qu'on aurait pu craindre le pire pour l'arrière-garde lensoise face à la fougue des jeunes Gunners, le joueur de 25 ans a clairement tenu la baraque (7 ballons récupérés et 6 dégagements). Tout comme ses partenaires Facundo Medina et Jonathan Gradit, l'ancien pensionnaire de Bundesliga s'est montré sûr dans ses interventions et a rassuré tout le monde dans sa surface.

Thomasson s'est magnifiquement racheté

L'ancien Nantais a vécu une soirée pleine d'émotions pour sa première titularisation en Champions League. Clairement à la faute sur l'ouverture du score, en ratant une passe au milieu de terrain, Adrien Thomasson n'a pas sombré. Que dire en effet de cette superbe reprise en demi volée parfaitement placée après un service parfait d'Elye Wahi. Le joueur de 29 ans a remis les siens sur la voie. Il incarne le courage de ces Sang et Or. En seconde mi-temps, il a poursuivi sur la même dynamique.

Bollaert a vibré plus que jamais

Plus de 20 ans après avoir accueilli son dernier match de Champions League, le mythique hymne de la C1 a de nouveau raisonné dans l'enceinte des Sang et Or. Pour ce match forcément spécial face à un cador européen, le peuple Lensois avait évidemment mis les petits plats dans les grands. Une demi-heure avant le coup d'envoi, les 38 000 sièges de Bollaert avaient ainsi déjà trouvé preneur. Un magnifique tifo s'est ensuite déployé sur toute la Tribune Marek, accompagné de quelques fumigènes.

Mais c'est sans doute au retour des vestiaires, au moment où tout le stade a entonné “Les Corons” que l'émotion fut la plus belle et la plus intense. L'on a même vu quelques yeux s'embuer parmi les milliers de visages Sang et Or.

Côté Anglais, 1800 fans des Gunners avaient fait le déplacement. Alors que les autorités avaient classé cette rencontre comme à “hauts risques”, tout s'est finalement bien passé.

Les Flops de Lens – Arsenal

La tuile pour Saka

Le virevoltant ailier britannique n'a malheureusement pas eu le temps de se montrer sur la pelouse de Bollaert. Alors qu'un doute subsistait autour de sa présence au coup d'envoi, Mikel Arteta a finalement choisi de lui faire confiance pour ce deuxième match des Gunners en C1. Visiblement diminué, la fusée britannique n'a cependant pas brillé par ses qualités de vitesse et d'explosivité, comme il le fait d'habitude. Trop limité physiquement, il a finalement quitté ses partenaires après la demi-heure de jeu. À quelques jours d'un énorme choc face à Manchester City en Premier League, les Londoniens vont devoir implorer les cieux pour retrouver leur jeune pépite d'ici dimanche.

Arsenal s'est éteint

Après avoir parfaitement démarré leur campagne européenne, les Gunners ont déçu. Malgré une qualité technique indéniable, les protégés de Mikel Arteta ne sont jamais vraiment rentrés dans leur partie. Si l'on a un moment cru que Lens ne se remettrait pas de cette ouverture du score, c'est finalement le pensionnaire de Premier League qui a peu à peu disparu avant de céder assez logiquement.

Hubert De Thé
Jeune journaliste passionné par le football dans toute sa richesse (histoire, culture, politique et supporterisme). En relation tumultueuse avec l'Olympique Lyonnais depuis 2007.