Rennes : l’explication surprenante de Genesio sur Terrier

Après la défaite de Rennes à Villarreal jeudi (0-1), en Ligue Europa, Bruno Genesio est revenu sur le penalty de l'égalisation manqué dans les arrêts de jeu par le revenant Martin Terrier.

Remis d'une longue blessure au genou droit, éloigné des terrains depuis le 2 janvier dernier, Martin Terrier a fait son retour à la compétition à l'occasion du match de la 2e journée de la phase de poules de la Ligue Europa sur la pelouse de Villarreal, jeudi soir.

Remplaçant au coup d'envoi, l'attaquant a dû attendre la 81e minute, et son entrée en jeu à la place de Désiré Doué, alors que le Stade Rennais était mené par les Espagnols sur un but d'Alexander Sorloth, à la 36e minute. Et l'ancien avant-centre de l'Olympique Lyonnais est passé près de retenir une épine du pied au club breton.

“Le côté émotionnel a beaucoup joué”

Dans les dernières minutes de la rencontre, les visiteurs ont bénéficié d'un penalty pour une faute sur Ludovic Blas, une offrande dont s'est chargée le buteur de 26 ans. Mais Martin Terrier a manqué sa tentative du droit, repoussée par le gardien espagnol Pepe Reina, avant que sa tête ne passe à côté de la cage.

Interviewé par RMC Sport, Bruno Genesio est revenu sur ce cruel scénario. L'entraîneur rennais regrette que l'arbitre ait pris un temps fou pour accorder le penalty. “C'est comme ça, cela fait partie du jeu. Je ne sais pas pourquoi l'arbitre a mis autant de temps pour vérifier s'il y avait un hors-jeu, une main. Ça a pris cinq, six minutes. Ce n'est jamais simple à ce moment-là. Le côté émotionnel a beaucoup joué. C'est comme ça. Je pense qu'on aurait mérité de ramener au moins un point. On a eu les occasions pour le faire. On n'a pas su le faire. Il faut bien récupérer et se projeter sur le match de dimanche.”

Sur son compte Twitter, Martin Terrier a présenté ses excuses aux supporters. “Désolé les gars”, a écrit le natif d'Armentières, avant de retirer sa publication. Sixième de Ligue 1, Rennes recevra dans deux jours le Paris Saint-Germain, en conclusion de la 8e journée.

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, hélas reléguée en Ligue 2, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.