OM : “On se cherche souvent sur le terrain”, Aubameyang encense un coéquipier

Auteur d’un début de saison assez poussif, Pierre-Emerick Aubameyang a frappé fort en inscrivant un triplé lors de la victoire de l’Olympique de Marseille face à l’Ajax Amsterdam ce jeudi en Europa League (4-3).

Depuis mi-août, le secteur offensif de l’OM ne tourne pas rond. Les Olympiens manquent d’inspirations et pêchent à la finition à l’image des dernières rencontres de Ligue 1. Sur la scène européenne, les Phocéens gardent pourtant le cap et occupent même la première place de leur groupe d’Europa League. La victoire spectaculaire face à l’Ajax pourrait être un déclic pour le groupe de Gennaro Gattuso.

Elle pourra l’être également pour Pierre-Emerick Aubameyang, pas ménagé par les supporters marseillais depuis le début de la saison. Pas satisfait de ses récentes performances, le Gabonais n’a pas célébré ses buts en milieu de semaine, mais il assure que son attitude n’avait pas pour but de défier le public : “Quand ça se passe mal, je suis le premier à ne pas être bien, sinon je ne serais pas là et j'aurais arrêté de jouer. Ce n'est pas le début de saison que je souhaite faire. J'ai un peu les boules. Ce n'est pas un défi vers qui que ce soit“, a-t-il une nouvelle fois rappelé en conférence de presse.

“Il sent les coups, cela me donne beaucoup d’opportunités”

Le renouveau de l’OM passera également par la montée en puissance des autres joueurs d’attaque, comme Joaquin Correa, Ismaïla Sarr, Iliman Ndiaye et même Amine Harit, moins en vue ces dernières semaines. Aubameyang a d’ailleurs milité pour que l’international marocain conserve sa place de n°10 : “J’aime beaucoup Amine alors que j’avais pris un rouge à cause de lui lors d’un Dortmund-Schalke, se remémore l’ex-attaquant de Chelsea. C’est très plaisant de jouer avec quelqu’un comme lui qui sent le jeu. Notre amitié était partie de là et aujourd’hui on se cherche souvent sur le terrain du fait de cette affinité. Il adore le football, il sent les coups, cela me donne beaucoup d’opportunités quand il est là. Amine Harit jouait plus excentré. Là, il fait la transition. Je le ressens. Je suis forcément content.

Les deux hommes devraient être titulaires dans le onze de départ de Gennaro Gattuso pour affronter le Stade Rennais ce dimanche soir.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store