Mercato -« La plus grosse offre de l’histoire du club », Naples prêt à tout pour Osimhen

Le SSC Naples mettrait tout en œuvre pour conserver Victor Osimhen, cet été. Au point qu’Aurélio de Laurentiis lui aurait formulé une offre sans précédent.

Depuis l’été dernier, l’avenir de Victor Osimhen constitue l’un des grands feuilletons des gazettes italiennes. Âgé de 24 ans, l’international nigérian a réalisé une saison 2022-2023 XXL, avec un total de 31 buts et 5 passes décisives en 39 apparitions, toutes compétitions confondues. L’ancien Lillois a particulièrement contribué à l’obtention du titre de champion d’Italie. À l’image de son équipe, la saison 2023-2024 est moins convaincante (6 buts et 2 passes décisives en 13 matchs). Mais le SSCN met tout en œuvre pour le convaincre de prolonger.

« La plus grosse offre de l’histoire du club »

Victor Osimhen dispose pour l’instant d’un contrat qui porte jusqu’en juin 2025. Cela signifie qu’en l’état, son départ est indispensable l’été prochain pour que Naples parvienne à rentabiliser son transfert de 75 millions d’euros opéré lors de l’été 2020. Fabrizio Romano s’est exprimé sur sa situation lors d'une entrevue avec Caught Offside. Et visiblement, Aurelio de Laurentiis, le président napolitain, est déterminé à le garder : « Ils essayent de le convaincre avec la plus grosse offre de l’histoire du club, plus que ce que Cavani ou Higuain ont eu ces dernières années », a indiqué le journaliste.

L’été dernier, Naples avait fixé le tarif de l’ancien joueur du LOSC à hauteur de 200 millions d’euros. Aucune somme n’a été déboursée. Le PSG, Liverpool, Manchester United, Chelsea, le Real Madrid et des clubs saoudiens ont notamment été liés à Osimhen ces derniers mois. Mais aucun d’eux n’a été en mesure de s’accorder à la fois avec le SSCN et avec le joueur.

Chelsea serait revenu à la charge pour le faire signer ces dernières semaines. La formation de Mauricio Pochettino pourrait mettre le paquet pour s’attacher ses services et renforcer son attaque. Mais encore faut-il que l’UEFA lui autorise cela. Les Blues ont misé plus d’un milliard d’euros dans leur recrutement depuis le départ de Roman Abramovitch. C'est bien au-delà de ce que le fair-play financier autorise.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store