OM : “Je m’attendais à ça…”, l’avis tranché de Gattuso sur la Ligue 1

Lors de son point-presse organisé ce vendredi à 48 heures du déplacement de son équipe à Lorient dans le cadre de la 15e journée de Ligue 1, Gennaro Gattuso a notamment été interrogé sur la Ligue 1 et les violences qui entourent le football français.

Après deux victoires consécutives en championnat contre Rennes (2-0) et Lyon (3-0), le coach de l'OM espère que son équipe pourra enfin décrocher un premier succès à l'extérieur dès dimanche au Moustoir. S'il reste évasif concernant les difficultés de l'OM loin du Vélodrome, Gennaro Gattuso sait parfaitement que le public joue un rôle très particulier à Marseille. “Contre Rennes, le virage était vide. J'avais comme un trou dans le ventre. Quand ça tourne mal, le public donne une motivation en plus. Ce n'est pas beau à voir quand le stade est vide. Je préfère toujours jouer devant des supporters. Cette situation est une défaite pour tous. (…) C'était magnifique de voir les supporters contre Strasbourg. Contre Rennes, on a senti qu'il manquait quelque chose”, a souligné le coach italien.

La Ligue 1 bluffe Gattuso

L'entraîneur marseillais en a d'ailleurs remis une couche dans la foulée sur les potentielles interdictions systématiques de déplacements de supporters dans le championnat de France. “Je préfère voir les stades remplis. La rivalité fait partie du sport, mais il faut vivre la rivalité avec respect. La rivalité est ce qu'il y a de plus beau, mais il faut éviter certains comportements”, a-t-il expliqué avant de livrer un avis plus général sur la Ligue 1.

“Je savais à quoi m'attendre. La L1 a beaucoup changé sur le plan tactique. Beaucoup d'entraîneurs veulent la possession, presser très haut. J'ai parlé avec Amine Harit avec la conf, je lui disais que la L1 ressemble beaucoup à la Premier League. Je savais que la L1 était ainsi. Je m'attendais à ça. C'est un championnat qui a beaucoup progressé. Ce n'est pas pour rien que les équipes françaises obtiennent des résultats cette saison en Europe. Il y a 7-8 équipes qui ont changé d'approche en L1”, a-t-il estimé.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store