Le LOSC règle ses comptes avec l’insupportable Martinez !

Joueurs et dirigeants de Lille ont fustigé le comportement du gardien de but argentin Emiliano Martinez, décisif dans la qualification d'Aston Villa pour les demi-finales de la Ligue Europa Conférence.

Emiliano Martinez est incorrigible ! Bourreau à jamais des Bleus de Didier Deschamps en finale de la Coupe du monde 2022, le gardien de but argentin a refait des siennes jeudi soir, pendant le quart de finale retour de la Ligue Europa Conférence gagné par Aston Villa contre Lille (1-2, 4-3 tab), au stade Pierre-Mauroy. Avec en point d'orgue une séance des tirs au but durant laquelle le champion du monde 2022 a enchaîné les coups de pression et provocations à l'encontre des tireurs lillois.

Avant de stopper la tentative de Nabil Bentaleb, “Dibu” est venu perturber le milieu algérien. S'en est suivi un chambrage du public nordiste qui lui aura même valu un carton jaune, avant de briller une nouvelle fois en arrêtant le tir au but de Benjamin André. La qualification des Villans alors scellée, le dernier rempart de 31 ans s'en est encore pris aux supporters du LOSC. Défendu par son compatriote Facundo Medina, le natif de Mar del Plata a pris très cher de la part du président lillois Olivier Létang, en zone mixte.

Martinez “aime déconcentrer”

“Je n'ai pas envie d'en parler. On passe du temps à parler de ce garçon qui n'a pas l'attitude de celle d'un sportif de très, très haut niveau. Dans la défaite ou la victoire, il faut rester calme et élégant. Je n'ai pas envie de parler plus longuement. Je préfère qu'on se concentre sur nous et qu'on ressorte tous les aspects positifs de cette soirée.”

Lui aussi interrogé sur le comportement du gardien de l'Albiceleste, l'attaquant canadien Jonathan David déplore une déstabilisation. “Je dirais que le gardien aime déconcentrer, on l’a vu sur le premier tir : il court pour aller chercher le ballon. Normalement, il aurait dû aller dans son but. Pour lui, je pense que c’est un jeu tactique.”

S'il n'a pas non plus échappé au sujet, Paulo Fonseca a tenté de calmer le jeu, insistant sur les qualités footballistiques indéniables du principal intéressé. “Il a été décisif sur les deux matchs, le premier et celui d’aujourd’hui. La semaine dernière, on a eu des occasions franches pour gagner, il les a arrêtées et aujourd’hui il a été décisif sur les tirs au but. C’est un grand gardien.” Un grand sportif, oui, un grand homme, non !

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, hélas reléguée en Ligue 2, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.