Mercato - Real Madrid : un cadre annonce son départ !

Présenté comme outsider de la double confrontation contre Manchester City, le Real Madrid a décroché son billet pour les demi-finales de la Ligue des Champions aux tirs au but mercredi soir. Les Merengues peuvent croire au doublé.

C'est une saison qui peut se terminer de manière exceptionnelle pour le Real Madrid. Alors que les Merengues avaient débuté leur campagne par plusieurs coups durs tels que les blessures de Thibaut Courtois, David Alaba ou encore Eder Militao, les hommes de Carlo Ancelotti sont parvenus à garder le cap. À un mois de la fin de la saison, les Merengues sont leaders de Liga avec huit points d'avance et sont qualifiés pour les demi-finales de la Ligue des Champions et défieront le Bayern Munich.

Après cette saison, une page pourrait se tourner avec les départs possibles de Luka Modric ou encore Carlo Ancelotti. Selon les informations de la presse espagnole, c'est un autre cadre qui devrait mettre les voiles durant l'intersaison : Nacho.

Douze saisons sous la tunique du Real Madrid

Formé au Real, l'international espagnol, qui porte les couleurs merengues depuis 2012, arrive à la fin de son contrat et aurait fait part à Florentino Perez de sa décision de ne pas prolonger l'aventure, annonce Marca. Capitaine face à Manchester City, le défenseur était déjà proche d'un départ vers l'Inter Milan la saison dernière.

Avec les différentes blessures au sein de l'arrière-garde du Real, Nacho a disputé pas moins de 34 rencontres toutes compétitions confondues avec l'actuel leader du championnat d'Espagne. Pour l'instant, aucune destination ne semble se détacher pour accueillir le joueur de 34 ans.

En attendant, Nacho tentera de terminer sa dernière année avec son club formateur de la meilleure des manières avec un possible doublé Liga – Ligue des Champions. Un titre national qui pourrait être quasiment acté dès ce week-end en cas de victoire face au FC Barcelone.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.