Barça : Xavi crie encore au scandale !

Le coach du FC Barcelone s'est une fois de plus emporté contre l'arbitrage, à l'issue de la défaite de ses joueurs dans le Clasico.

Cinq jours après son élimination contre le Paris Saint-Germain en quarts de finale de la Ligue des champions, le FC Barcelone a subi dimanche soir une nouvelle désillusion. Les Blaugrana se sont inclinés au bout du suspense contre le Real Madrid (2-3), à Santiago-Bernabeu, pour ce qui constituait la principale affiche de la 32e journée de Liga.

En tête à la 69e minute de jeu grâce à deux buts d'Andreas Christensen et Fermin Lopez, le club de la Catalogne a craqué sur des réalisations de Lucas Vazquez (73e) et Jude Bellingham (91e). Un revers qui scelle définitivement le “suspense” dans la course au titre de champion d'Espagne, la Maison Blanche comptant onze points d'avance sur les Barcelonais.

Xavi déplore “une injustice totale”

Après la rencontre, Xavi était encore remonté comme une pendule devant les médias, comme ce fut le cas après la défaite face au PSG. En cause, une décision arbitrale qui ne passe pas. Nous sommes à la 28e minute. Le gardien des Merengue, Andriy Lunin, stoppe sur la ligne une reprise sur corner de Lamine Yamal. Problème, l'absence de la goal-line technology sur les pelouses du championnat d'Espagne empêche le corps arbitral de valider le but du prodige espagnol, alors que le score était de 1-1.

Pour le coach espagnol, le doute n'est pas permis. “Tout le monde l’a vu. Je n’ai pas besoin de dire quoi que ce soit. Il n’y a rien d’autre à dire. Si je parle, ils peuvent me sanctionner. Les images sont là.” Xavi valide la “honte” lâchée par son gardien Marc-André ter Stegen : “Je suis tout à fait d’accord avec lui. C’est la réalité. Il ne faut pas se taire. C’est dommage. Mon sentiment, c'est celui d’une injustice totale. Ce n’était pas une rencontre équitable. Je ne peux tromper personne, et encore moins les fans. C’est évident.”

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, hélas reléguée en Ligue 2, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.