Atalanta-OM : grand écart aller-retour, Landreau a son explication…

Après avoir donné l'impression de faire plus que jeu égal à l'aller (1-1), l'Olympique de Marseille a sombré ce jeudi au retour contre l'Atalanta Bergame (0-3), qui l'a éliminé en demi-finale de la Ligue Europa.

Invité à expliquer ces deux visages radicalement opposés, le consultant de Canal+, Mickaël Landreau, a estimé que les Marseillais ont tout simplement surperformé à l'aller grâce à la ferveur du Stade Vélodrome, arbre qui cacherait la forêt et leur véritable niveau.

Le match aller, c'était un match consistant, dans une ambiance de folie, dans un stade où les Marseillais se surpassent et se dépassent, ils sont au-dessus d'un niveau normal, a souligné l'ex-gardien de but. Comme contre Villarreal où il s'est passé un truc au match aller, comme contre Benfica où tu y arrives durant les prolongations, parce qu'il y a un supplément d'âme. Par contre, à l'extérieur, le bilan il est catastrophique parce qu'à un moment donné, il y a la réalité de ton niveau, de ce que tu es, de ton projet de club, de ton projet de jeu.” A l'inverse, l'Atalanta, très décevante à l'aller, avait repris du poil de la bête ce jeudi.

Romain Lantheaume
Au fond, je ne sais pas si ce que je préfère c’est le foot ou l’écriture. Une chose est sûre, je n’imagine pas l’un sans l’autre ! Mon cœur penche pour l’OGC Nice mais rien ne me fait autant vibrer que le foot africain.