Mbappé : après l’annonce, le barbecue !

À quelques semaines de la fin de la saison et alors que les médias l'annoncent partant depuis plusieurs mois, Kylian Mbappé a officialisé son départ du Paris Saint-Germain à l'issue de la campagne 2023-2024.

C'est la petite bombe de la soirée. On s'y attendait évidemment, mais Kylian Mbappé a pris la parole ce vendredi soir pour annoncer qu'il ne prolongerait pas au PSG. “J'avais toujours dit que j'allais m'adresser à vous quand le moment serait venu. Je voulais vous dire à tous que c'est ma dernière année au PSG. Je ne vais pas prolonger et je vais terminer mon aventure dans quelques semaines. Je vais jouer mon dernier match au Parc des Princes dimanche“, a ainsi expliqué le Français dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux.

Le Bondynois n'aura donc pas réussi à porter le PSG vers son premier sacre en Ligue des Champions. Auteur d'une saison décevante malgré ses statistiques, Mbappé a été visé par les critiques après sa double confrontation ratée face au Borussia Dortmund. Visiblement, la relation reste malgré tout bonne avec le CUP.

Soirée barbecue pour Mbappé !

En effet, d'après les informations recueillies par nos confrères de RMC, le futur ex-Parisien s'est rendu au Parc des Princes dans la foulée pour… un barbecue avec le groupe Ultra. Une manière originale de fêter son départ. Le média précise également qu'un hommage lui sera rendu ce dimanche, à l'occasion de son dernier match au Parc des Princes puisqu'un tifo à son effigie est en cours de préparation.

Lors de son annonce, il a d'ailleurs eu un mot pour les supporters. “Il y a des gens que je voudrais remercier par dessus tout, c'est les supporters Je sais que je ne suis pas le joueur le plus démonstratif, je n'ai pas toujours été à la hauteur de l'amour que vous m'avez donné pendant 7 ans. Mais je n'ai jamais voulu tricher, j'ai toujours voulu être performant“, a-t-il déclaré.

Un hommage sera sans doute également rendu par le club face à Toulouse.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.