Diarra a déjà conquis les fans de l’OM, Pedro fait des étincelles à Chelsea… Les Tops du week-end

Les Tops du week-end dernier sont notamment consacrés à Lassana Diarra (OM) et Pedro (Chelsea) qui ont brillé de mille feux pour leurs débuts avec leurs nouveaux clubs respectifs. De son côté, l’équipe de Dortmund a confirmé ses bonnes dispositions en ce début de saison.

Lassana Diarra

Lassana Diarra, un vrai patron pour l’OM.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Lassana Diarra n’a pas raté son come-back au sein du Championnat de France. Titularisé par l’entraîneur Michel dès le coup d’envoi du match entre l’OM et l’ESTAC (6-0), le milieu de terrain a imposé sa loi dans l’entrejeu. Placement, interceptions, passes précises et parfois difficiles à réussir… Tous les ingrédients étaient au menu pour l’ancien joueur du Real Madrid qui portait le numéro 10 au Vélodrome. En guise de cerise sur le gâteau, “Lass”, a inscrit un but superbe à la 47e minute de jeu grâce à une frappe limpide des 25 mètres qui n’a laissé aucune chance au gardien troyen Denis Petric. Les fans de l’OM en redemandent et ils n’ont pas hésité à ovationner longuement Lassana Diarra lorsque ce dernier a été remplacé.

Pedro a déjà marqué les esprits à Chelsea.

A l’image de Lassana Diarra, Pedro n’a pas raté sa grande première au sein de l’équipe de Chelsea. Aussi inspiré qu’au FC Barcelone, où il en avait ras-le-bol d’être un joker de luxe derrière le trio Neymar-Messi-Suarez, l’ailier espagnol a trouvé l’ouverture dès la 20e minute de jeu face à West Bromwich Albion (3-2, 3e journée de Premier League). Après un une-deux superbe avec Eden Hazard, Pedro a glissé une frappe dans les cages des Baggies. Ensuite, il a continué de mettre à profit toutes ses qualités (vitesse, percussion, intelligence de jeu, finesse technique…) pour aider les Londoniens à gagner.

Un nouveau carton plein pour Dortmund.

Après la fin de l’ère Jürgen Klopp, les supporters de Dortmund se demandaient franchement si son successeur, Thomas Tuchel, allait réussir à rafler bon nombre de titres. Il est encore trop tôt pour crier victoire au Westfalenstadion mais force est de constater que Pierre-Emerick Aubameyang et ses coéquipiers ont pris un départ canon cette saison… après avoir complètement manqué le coche lors de la première partie de l’exercice précédent. En clair, le BVB a remporté six matches sur six dont le dernier à l’extérieur face à Ingolstadt (4-0) grâce à une prestation collective remarquable. Qu’on se le dise, Dortmund risque de nous régaler très souvent si ce club continue sur sa lancée !

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)