OM : Villas-Boas prend la défense d’Alvaro et met la pression sur la LFP

André Villas-Boas a pris la défense d’Alvaro Gonzalez (30 ans), en conférence de presse. Il a également taclé le PSG et mis en garde la LFP.

André Villas-Boas

“L’information que j’ai… Je ne pense pas que l’arbitre a écrit, on n’a pas le rapport. Le Paris SG cherche des choses dans les vidéos. Pas tout, mais les choses qui les intéressent. Il y a eu pourtant le crachat de Di Maria, plusieurs fautes, des accusations, des échanges de paroles, des excès d’agressivité, une bagarre et j’en passe. Je suis curieux de voir ce qui va sortir de ça. Ce sont des images fortes, ce n’est pas une bonne façon de finir le derby. C’est un peu de pression à la Ligue pour prendre des décisions et les mettre sous pression pour savoir s’il y a des influences ou non”, a déclaré le coach de l’OM face aux médias, ce mardi.

“Neymar a lui-même souffert de fausses accusations”

Il est convaincu de l’innocence d’Alvaro Gonzalez : “Comme vous savez, on soutient notre joueur, on est sûrs qu’Alvaro n’est pas raciste, et l’OM représente la multiculturalité. On va tous aider pour montrer la vérité, on n’a aucun doute sur ce que Alvaro a déjà dit. Neymar a lui-même souffert de fausses accusations contre lui, il sait l’impact que cela peut avoir, ce n’est pas correct. C’est un dossier sensible, mais les deux clubs vont aider à prouver la vérité. Moi je suis derrière mon joueur, je n’ai aucun doute. (…) Les menaces de mort sont vraies, on les a communiquées à la police, à elle de faire son travail. Ce sont les conséquences des accusations, j’espère que tout va s’arrêter très vite.”

En attendant un Clasico retour qui sent déjà la poudre, les Marseillais vont devoir se reconcentrer pour affronter l’ASSE, ce soir.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)