Mondial 2022 (Q) : le Chili ne digère pas

La sélection chilienne s’est inclinée 2-1 contre l’Uruguay, lors d’un match de qualification pour la Coupe du Monde 2022. Un match entaché par des erreurs d’arbitrage et de VAR flagrantes pour le Chili, qui n’entend pas en rester là.

FIFA

Le président de la Fédération du Chili, Pablo Milland, s’est exprimé sur le sujet : “Je vais demander les enregistrements sonores du VAR et une punition pour l’arbitre.” Un sentiment relayé par la ministre des Sports du pays, Cecilia Pérez : “Toujours contrariée par les erreurs de l’arbitre Aquino et du VAR qui ont été décisives dans la défaite du Chili en Uruguay. Pour assurer la transparence des qualifications et éviter les soupçons, la Conmebol (Confédération sud-américaine) devrait appliquer des sanctions et diffuser ces discussions entre arbitres.

Durant la rencontre, deux penaltys n’ont pas été sifflés pour le Chili, dont l’un sur une main flagrante d’un défenseur uruguayen, alors que l’Uruguay a pu inscrire un penalty après une main d’un joueur chilien durant un tacle glissé.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement