ASSE : Puel s’oppose à une Ligue 1 à 18 clubs

Le coach des Verts a fustigé, en conférence de presse, la proposition de réduction du nombre de clubs dans l’élite du football français.

Claude Puel, ASSE

Selon Claude Puel, c’est une vision à court terme et uniquement financière qui pilote cette idée : “Je trouve ça regrettable. C’est un passage en force voulu par des gens qui sont dans une vision à court terme, qui se disent : “Comme il y a des clubs en difficulté, on réduit le gâteau et il y en aura un peu plus pour chacun d’entre nous.” Il n’y a aucune vision pour notre football. Au final, est-ce que c’est ce qui va nous permettre d’aller concurrencer les quatre autres grandes ligues (européennes) ? Non.”

Claude Puel, ASSE, Saint-Etienne

Le coach du 14e de L1 reproche aux instances vouloir imposer “en catimini” cette option, alors que la LFP a l’intention de procéder à un vote, le 3 juin, pour faire passer la L1 à 18 clubs à partir de 2022. Claude Puel est par contre pour “des états généraux”, dans le but de mettre “les choses à plat” sur tous les sujets. “Mais là, il n’y a rien” a-t-il conclu.

Le président de l’OM, Pablo Longoria, s’est dit favorable à cette idée, alors que le coach de Nantes, 18e de L1, Antoine Kombouaré, est contre.