OL : le tacle d’Aulas contre les joueurs et dirigeants de Monaco

Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, est revenu ce vendredi devant les journalistes sur la barrage générale survenue dimanche dernier dès le coup de sifflet final du match remporté contre l’AS Monaco à Louis-II (3-2, 35e journée de Ligue 1).

Jean-Michel Aulas

Alors que la Ligue de football professionnel a communiqué ses sanctions contre les joueurs directement impliqués – un match ferme pour Mattia De Sciglio et Marcelo, trois pour Willem Geubbels et deux pour Pietro Pellegri – le patron des Gones a enfoncé le clou et regretté que certains membres de l’effectif monégasque soient passés au travers.

“Je pense qu’on n’a pas été très favorisés dans les décisions. On sera très pénalisés demain (contre Lorient au Groupama Stadium, 36e journée), on a aussi beaucoup de blessés. Je n’étais pas présent, mais la Commission explicite de manière assez claire le fait que nos joueurs n’ont fait que se défendre. Ils ont été agressés verbalement, physiquement. Quand je vois que plusieurs joueurs de Monaco sont cités comme ayant été acteurs verbalement et physiquement de la bagarre, et qu’ils n’ont rien eu, je me dis que les deux cartons rouges de la fin du match sont injustes. J’espère qu’ils ne nous pénaliseront pas par rapport aux autres. Je pense que les dirigeants de Monaco auraient mieux fait de se taire.”

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)