Nantes : le communiqué des supporters sur les violences

Les associations de supporters ont publié un communiqué, suite aux violences qui ont eu lieu à la Beaujoire, dimanche soir. Elles les ont dénoncées, mais ont aussi souligné les provocations faites par le clan Kita.

Stade de la Beaujoire, FC Nantes

Les groupes de supporters nantais ont posté un communiqué, afin de dénoncer les violences qui ont eu lieu après le barrage disputé contre Toulouse, dimanche. Si l’équipe nantaise a sauvé sa place dans l’élite, les fans n’ont pas du tout apprécié que des proches de la famille Kita aillent déterrer le cercueil du FC Kita qu’ils avaient eux-mêmes enterrés : « Nous, associations de supporters du FC Nantes, déplorons l’ensemble des évènements survenus dimanche soir durant la soirée organisée à la Beaujoire pour le maintien en L1. Face aux provocations de la direction, la violence n’est pas une solution. À cet égard, nous exprimons notre profonde solidarité aux salariés du FC Nantes pris en otages par le déplorable spectacle donné dimanche soir à la Beaujoire.

Malgré nos actions pacifiques depuis des mois, guidées par une volonté de changement constructif, les agissements de la direction du FC Nantes et de son entourage n’ont cessé de faire monter la pression et d’entretenir un climat délétère autour du club.

Il nous paraît indispensable de regarder ces faits avec l’œil averti d’amoureux du FC Nantes, meurtris par une énième provocation de la direction, dont l’ampleur n’avait jamais été atteinte jusqu’à dimanche soir. Le retrait du dit « cercueil du FC Kita » n’aurait assurément pas fait la une de la presse depuis avant-hier s’il n’avait été assorti d’une mise en scène d’exhumation, ayant pour seul objectif d’attiser les tensions et de creuser toujours plus le fossé béant entre le club et ses amoureux.

Deux agents « controversés » ont, avec la bénédiction de la direction présente durant toute cette mise en scène, déposé sur la pelouse de la Beaujoire ce cercueil afin de faire la fête autour de ce dernier.


Nous appelons l’ensemble des parties prenantes en lien avec le FC Nantes à l’apaisement, afin de préparer collectivement l’avenir du club. Plus que jamais, il nous paraît indispensable que les groupes de supporters travaillent ensemble, dans la sérénité pour reconstruire l’identité du FC Nantes autour de ses valeurs et d’un vrai projet de club », indique leur message.

Pour rappel, une trentaine d’individus ont pénétré dans le stade de la Beaujoire et agressé une partie des salariés du club. Waldemar Kita a poussé un gros coup de gueule, lundi.